Accéder au contenu principal

À Kigali, Christine Lagarde salue le miracle économique rwandais

Christine Lagarde effectue une visite de quatre jours dans la capitale rwandaise transformée vingt ans après le génocide.
Christine Lagarde effectue une visite de quatre jours dans la capitale rwandaise transformée vingt ans après le génocide. Stephen Jaffe, Fonds monétaire international, AFP

En visite au Rwanda pour quatre jours, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde s'est dit "impressionnée" par la croissance du pays, vingt ans après un génocide qui avait laissé son économie exsangue.

PUBLICITÉ

Une croissance moyenne de 8 % sur dix ans et un million de personnes sorties de l'extrême pauvreté. Vingt ans après le terrible génocide qu'a connu le Rwanda, la progression économique du pays relève du miracle. La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, en visite pour quatre jours à Kigali, n'a pas manqué de le souligner.

Le pays aux mille collines met tout en œuvre pour faciliter l'implantation de nouveaux investisseurs. De quoi lui garantir de se maintenir au rang de troisième économie la plus compétitive d'Afrique, mais pas encore de réduire les profondes disparités qui divisent la société rwandaise. Près de la moitié de la population vit toujours sous le seuil de pauvreté.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.