Focus

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

Le procès de 35 membres et dirigeants présumés de Batasuna, qui devait démarrer ce jeudi à Madrid après avoir été repoussé suite à l'arrestation d'une partie des avocats de la défense, a de nouveau été ajourné.

Publicité

Ces indépendantistes basques sont accusés d'avoir poursuivi leurs activités politiques pour le compte de Batasuna - considéré comme la branche politique de l'organisation séparatiste ETA - en dépit de son interdiction après 2003.

L'ETA (Euskadi ta Askatasuna, Pays basque et liberté en langue basque) a commis des attentats, au nom de sa lutte pour l'indépendance du Pays basque et de la Navarre, qui auraient tué 829 personnes depuis 1959, selon les autorités.

Parmi les accusés, se trouve la Française Aurore Martin. Nos correspondants sont allés à sa rencontre.
 

Emission préparée par Patrick Lovett et Elise Duffau

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine