Accéder au contenu principal
Sur le net

La France tente de contrer la propagande djihadiste

Au sommaire de cette édition : la France lance un site pour contrer la propagande djihadiste sur Internet; un officiel vénézuélien est accusé de narcotrafic par les Etats-Unis; et un agriculteur américain s’amuse avec son troupeau de vaches.

Publicité

LA FRANCE TENTE DE CONTRER LA PROPAGANDE DJIHADISTE

Lutter contre la propagande djihadiste et la radicalisation éventuelle de jeunes isolés… c’est l’objectif que s’est fixé le gouvernement français en lançant, mercredi 28 janvier, le site stop-djihadisme.gouv.fr. Une initiative qui reprend les codes de communication utilisés en ligne par les terroristes islamistes pour mieux déconstruire leur discours.

Les internautes qui se connectent sur le site créé par les autorités françaises sont en effet accueillis par une vidéo choc qui décrypte les méthodes employées par les djihadistes pour trouver de nouvelles recrues sur la Toile. Un clip qui met les utilisateurs du web dans la position d’un candidat au djihad et qui leur présente les arguments dont se servent généralement les terroristes islamistes pour inciter les jeunes à prendre part à la guerre sainte avant d’en montrer la face cachée… Ainsi lorsque les recruteurs affirment que ceux qui rejoindront la Syrie ou l’Irak défendront une cause juste, le spot leur répond que ces combattants découvriront l’enfer avant de mourir seuls loin de chez eux.

Mais la page mise en ligne par le gouvernement français ne se contente pas de déconstruire la propagande djihadiste. Divisé en 4 parties, le site fournit également, notamment à travers de courtes vidéos, divers éléments pour comprendre la menace terroriste et aider les familles à mieux identifier les risques de radicalisation sur Internet.

Une initiative destinée à contrer la propagande des terroristes islamistes sur le web qui n’est pas sans rappeler celle mise en place aux Etats-Unis l’an dernier. Baptisé « Réfléchissez, faites demi-tour », ce programme reprend lui aussi les images dont se servent les djihadistes sur le web pour fustiger leur barbarie. Une campagne de sensibilisation qui s’opère sur l’ensemble des plateformes fréquentées par les plus jeunes comme YouTube, Facebook, Twitter ou encore Tumblr.

UN OFFICIEL VÉNÉZUÉLIEN ACCUSÉ DE NARCOTRAFIC

Le président de l’Assemblée Nationale vénézuélienne, Diosdado Cabello, est accusé par les Etats-Unis d’être à la tête d’un réseau de narcotrafiquants. A l’origine de cette révélation : l’ancien garde du corps du responsable politique qui a récemment trouvé refuge aux USA. Une mise en cause qui divise la Toile locale entre soutien et indignation.

Ainsi, dans les heures qui ont suivi la parution de cette information, de nombreux utilisateurs de Twitter se sont empressés d’afficher leur soutien au président de l’Assemblée nationale, à l’aide du hashtag #apoyototalaDiosdado, soit en français « je soutiens Diosdado de manière inconditionnelle ». Des encouragements qu’a notamment relayé le chef de l’Etat vénézuélien, Nicolas Maduro, pour montrer qu’il continuait à accorder sa confiance à Cabello.

Un élan de solidarité qui cependant est loin de faire l’unanimité auprès de tous les adeptes du site de microblogging, comme l’illustrent ces messages réclamant que Diosdado Cabello soit jugé par un tribunal. Des internautes qui pour certains n’hésitent pas à publier des photomontages ridiculisant le président de l’Assemblée, en le montrant par exemple croupir en prison.

Mais qu’elles soient fondées ou au contraire complètement fallacieuses, ces allégations sont un coup sévère porté à l’encontre de l’exécutif vénézuélien estime Ludmila Vinogradoff sur le site de la chaîne de télévision espagnole ABC. La journaliste rappelle en effet que Diosdado Cabello est à la fois une figure historique du régime « chaviste » et un acteur incontournable de la vie politique dans le pays.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Prendre 1 449 selfies en l’espace d’une heure… c’est la performance incroyable qu’a récemment accompli le joueur de football américain Patrick Peterson à l’occasion d’une visite dans un lycée de l’Arizona. Un exploit qui a permis à l’athlète de battre très largement le précédent record du monde du nombre de selfies réalisés en 60 minutes qui était jusqu’alors de 657.

INFOGRAPHIE DU JOUR

L’année dernière, 8 milliards 700 millions d’objets étaient connectés au web tandis que la planète comptait 2 milliards 400 millions d’internautes. Voici quelques-uns des 10 chiffres clefs mis en avant dans cette infographie du site hostadvice.com pour faire un état des lieux de l’Internet en 2014. Un travail qui rappelle notamment que l’an dernier, 72 heures de vidéo ont été mis en ligne sur YouTube chaque minute, ou encore que plus de la moitié du trafic sur le réseau mondial était occupée par le partage de fichiers et la lecture de médias en streaming.

UN LIVRE DE CARICATURES EN HOMMAGE À CHARLIE HEBDO

Mettre en vente un recueil de caricatures en hommage à Charlie Hebdo, c’est l’idée qu’a eue un groupe de dessinateurs britanniques après l’attentat qui a visé l’équipe de l’hebdomadaire satirique français le 7 janvier dernier. Pour financer ce projet dont les bénéfices seront en partie reversés aux familles des victimes, les illustrateurs ont décidé de faire appel à la générosité des internautes via la plateforme de financement participatif crowdshed.com... Objectif : obtenir 5000 livres, soit 6700 euros, pour entamer la production de cet ouvrage intitulé « Draw the line ».

VIDÉO DU JOUR

Disposer du grain à 3 endroits différents dans un champ pour attirer ses vaches et faire en sorte qu’elles forment un gigantesque smiley… c’est l’étonnante idée qu’a eue Derek Klingenberg, un agriculteur du Kansas aux Etats-Unis. Une initiative filmée à l’aide d’un drone que les internautes pourront apprécier dans cette vidéo disponible sur YouTube.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.