Dans la presse

"L'insaisissable Djamel Beghal"

Au menu de cette revue de presse française du 30 janvier, la proposition d’élargir le service civique, l’insaisissable Djamel Beghal et la convocation d’un enfant de 8 ans au commissariat avec son père, après son refus de respecter la minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
A la Une de la presse française ce matin, la proposition de François Hollande d’élargir le service civique en le rendant "universel". "Hollande relance le débat", titre le Figaro, qui rapporte que le président pourrait annoncer lui-même la décision au cours de sa grande conférence de presse la semaine prochaine. Le quotidien regrette cependant qu’il  ne décide pas pour autant de rendre le service civique obligatoire, "car c’est seulement de cette manière" que celui-ci "pourrait être efficace".
 
Il faut renforcer la cohésion nationale, cimenter l’unité, ou plutôt "ne pas laisser tomber l’euphorie post-attentats", d’après L’Opinion, qui rappelle qu’elle s’est traduite par un bond de popularité pour François Hollande. "Esprit du 11 janvier, es-tu (encore) là ?", s’interroge le journal, qui préférerait que l’on parle d’union nationale "contre les 35 heures", qu'il juge en partie responsables de la perte de compétitivité de l'économie française.
 
"L’unité nationale, ce n’est pas une petite bouteille de chloroforme pour chacun des parlementaires UMP et le président de l’UMP", a déclaré hier Nicolas Sarkozy, apparemment agaçé par le concept. Le Parisien rapporte que l’ancien président était hier à Tourcoing, dans le nord de la France, pour un rendez-vous destiné à défendre… l’unité de son parti.

Nicolas Sarkozy a demandé une augmentation du "niveau de fermeté et de vigilance", après les attentats de Paris. S’il existe bien un consensus sur la nécessité de renforcer la lutte contre le terrorisme, la difficulté tient en revanche dans la complexité de sa mise en œuvre. C’est ce que rappelle ce long portrait que Le Monde consacre à celui qui est présenté comme le "mentor" des auteurs des attentats de Paris, l’islamiste Djamel Beghal. Actuellement en prison pour avoir tenté de faire évader l’un des responsables des attentats de Paris de 1995, cet homme que Le Monde présente comme une "figure de la galaxie djihadiste internationale", incarne "l'un des défis auxquels sont confrontées, aujourd'hui, les démocraties occidentales". "Voilà vingt ans qu'il a été identifié comme une menace, mais les autorités disposent, en réalité, de peu d'éléments tangibles contre lui", explique le journal. Un personnage d’autant plus dangereux, qu’il semble insaisissable.

Difficile aussi de faire de la prévention, notamment en direction des plus jeunes, comme le prouve l’étrange tournure qu’a prise d'affaire largement commentée sur les réseaux sociaux et décryptée par lesDécodeurs du Monde, qui reviennent sur le tollé suscité par la convocation d’un enfant de 8 ans et de son père au commissariat, à la suite d’une plainte de son école. Ce qui s’est passé dans les faits est sensiblement différent de la version qui a été largement relayée sur les réseaux sociaux, où certains internautes ont répandu la rumeur d’une convocation d’un enfant de 8 ans pour "apologie du terrorisme".
 
On termine cette revue de presse avec tout autre chose : "la fin d’un rêve…américain ". C’est à lire du côté de Libération, qui revient ce matin sur l’éviction des patrons de Mattel, la maison de Barbie, et McDonald’s, pour mauvais résultats. Est-ce "la fin des icônes" de la consommation des années 80 ?, s’interroge le journal.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). A suivre également, la multidiffusion de la Revue des Hebdos en multidiffusion tous les week-ends.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine