Accéder au contenu principal
Sur le net

La Toile réagit à l'assassinat de Kenji Goto

Au sommaire de cette édition : la Toile mondiale condamne l’assassinat du journaliste japonais Kenji Goto; au Pérou, une campagne en ligne dénonce le harcèlement de rue; et un champion de basket entre dans le livre Guinness des records.

Publicité

WEB USERS REACT TO THE DEATH OF KENJI GOTO

L’émotion est à son comble sur la Toile depuis la diffusion par l’organisation terroriste de l’Etat islamique samedi 31 janvier d’une vidéo montrant la décapitation du journaliste japonais Kenji Goto, enlevé fin octobre en Syrie. Une mort tragique très commentée sur les réseaux sociaux où des milliers d’internautes à travers le monde ont décidé de rendre un ultime hommage au professionnel de l’information décédé à l’âge de 47 ans.

Ainsi sur Twitter, les messages accompagnés des hashtags #ReposeEnPaixKenjiGoto (#RIPKenjiGoto) ou #JeSuisKenji ne cessent d’affluer. Des posts dans lesquels les utilisateurs du web louent son courage tout en exprimant leur indignation face à la cruauté et la barbarie des djihadistes de Daech qui l’ont assassiné. Un sentiment partagé par de très nombreux représentants politiques de la planète à l’image de Barack Obama, de François Hollande et de David Cameron qui ont rapidement publié des communiqués en ligne pour condamner avec la plus grande fermeté un acte qualifié d’effroyable.

Et si beaucoup ont choisi d’afficher leur tristesse ou leur colère après la mort de Kenji Goto, certains ont préféré saluer sa mémoire en diffusant des clichés du professionnel de l’information pris avant son enlèvement. Des utilisateurs du web qui estiment qu’il est important de garder un bon souvenir du journaliste lâchement assassiné et qui invitent donc les internautes à ne pas diffuser les images de sa décapitation sur la Toile. Une demande très largement relayée sur les réseaux sociaux où les appels à boycotter la vidéo de son exécution se multiplient afin de ne pas participer à la propagande orchestrée par l’organisation de l’Etat islamique.

PÉROU : UNE CAMPAGNE CONTRE LE HARCÈLEMENT DE RUE

Au Pérou, 7 femmes sur 10 ont déjà été victimes de harcèlement de rue. C’est pour lutter contre ce phénomène très répandu qu’une marque de sport a récemment lancé une campagne pour le moins originale en proposant de relooker une maman afin qu’elle ne soit pas reconnue par son fils. Confrontée ensuite au comportement inapproprié de sa progéniture qui l’aborde avec grossièreté, la mère, scandalisée, lui fait passer un très mauvais quart d’heure. Une mise en scène répétée par plusieurs femmes différentes dans cette vidéo filmée en caméra cachée qui suscite l’enthousiasme sur la Toile.

Elles sont en effet nombreuses dans le pays à avoir réagi à cette initiative sur les réseaux sociaux. Des internautes péruviennes qui font notamment usage du hashtag #silbale a tu madre, que l’on pourrait traduire en français par « Tu siffles ta propre mère », pour applaudir une campagne présentée comme particulièrement pertinente. Un engouement qui n’a d’ailleurs pas tardé à gagner le reste de la planète comme l’illustrent ces messages publiés sur Twitter. Des utilisatrices du web qui estiment que le problème du harcèlement de rue est trop souvent passé sous silence alors qu’il concerne des millions de femmes à travers le monde.

Un phénomène contre lequel chacun peut et doit agir, expliquent les instigateurs de la campagne. Ces derniers souhaitent ainsi convertir le succès de leur initiative en un véritable engagement des internautes, en les incitant, par exemple, à apporter leur soutien à l’association « Stop au harcèlement de rue »… Une ONG qui se bat pour qu’une loi réprimant le harcèlement des femmes dans l’espace public soit approuvée par le parlement péruvien.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#No2Godse est le hashtag dont se servent de nombreux internautes indiens pour fustiger l’attitude des membres de l’Akhil Bharatiya Hindu Mahasabha, une organisation hindouiste extrémiste, qui souhaitent ériger une statue en l’honneur de Nathuram Godse, l’homme qui a assassiné le Mahatma Gandhi en 1948. Un projet qui suscite de vives critiques sur la Toile locale où les utilisateurs des réseaux sociaux multiplient depuis plusieurs jours les messages et autres selfies pour exprimer leur indignation face à une initiative qu’ils jugent tout simplement inadmissible.

DES DESSINS SAISISSANTS AU CRAYON

L’illustrateur argentin Nestor Canavarro effectue sur son site Internet des portraits d’un réalisme saisissant. Une performance d’autant plus remarquable que le dessinateur n’utilise que des crayons de couleurs pour atteindre un résultat quasi photographique. Des dessins qui rendent hommages à des figures célèbres comme Albert Einstein et Al Pacino ou encore à des héros de fiction à l’image de Walter White, le personnage emblématique de la série télévisée Breaking Bad.

DES PORTRAITS RÉALISÉS AU PETIT DÉJEUNER

L’Italienne Giulia Bernardelli alias Bernulia ne manque pas d‘imagination à l’heure du petit déjeuner. En utilisant les taches formées par sa tasse de café ou de la confiture tombée de sa tartine, la jeune femme s’amuse en effet à dessiner d’éphémères portraits avant de les prendre en photo. Des célébrités telles qu’Alfred Hitchcock, Nelson Mandela ou Charlie Chaplin sont ainsi esquissées avec de simples coups de cuillère. Des créations particulièrement réussies à retrouver sur Instagram.

VIDÉO DU JOUR

En réussissant récemment 6 paniers à la cuillère du milieu d’un terrain de basketball en seulement une minute, le champion de la discipline « Buckets Blakes » a accompli une performance qui lui a permis d’entrer dans les livres Guinness des records. Un exploit que les internautes pourront apprécier à travers cette vidéo mise en ligne sur le compte YouTube des Harlem Globetrotters.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.