Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Vodka !"

France 24
4 mn

Presse internationale, mercredi 4 février 2015. Au menu de cette revue de presse, l’assassinat par l’organisation de l’Etat islamique du pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, "l’affaire" Alberto Nisman, la solitude d’Angela Merkel, et Poutine et la vodka.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse internationale, ce matin, la mise à exécution par l’organisation de l’Etat islamique de sa menace de tuer le pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, capturé en décembre.
 
«Après les viols, les tortures, les décapitations et les crucifixions, l’organisation islamiste a franchi un nouveau palier dans l’horreur en brûlant vif Maaz al-Kassasbeh», constate L’Orient Le Jour. Le quotidien libanais rapporte que la djihadiste irakienne, Sajida al-Richaoui, réclamée par l’organisation de l’Etat islamique en échange de Maaz al-Kassasbeh, a été exécutée cette nuit.
 
La Jordanie a promis une réponse «terrible». A voir avec un dessin d’Asharq Al Awsat, qui montre un bourreau enflammer la cage du pilote jordanien, mettant ainsi le feu aux poudres d’un essaim de canons dirigés vers lui.
 
En Argentine, l’«affaire» Alberto Nisman continue de susciter beaucoup d’émotion. Le procureur retrouvé mort à son domicile le 18 janvier dernier avait accusé Cristina Kirchner d'avoir favorisé l'impunité de suspects iraniens dans l'attentat antijuif de 1994, qui avait fait 85 morts. Après la découverte d'un brouillon de 26 pages daté de juin dernier, trouvé lors de perquisitions de son appartement – perquisitions effectuées dans le cadre de l’enquête pour «mort suspecte» lancée par la justice -  il semblerait qu’Alberto Nisman ait envisagé de demander la détention de la présidente argentine - une révélation du journal Clarin, publiée dimanche dernier.
 
Un article, rapporte The Latin American Herald Tribune, qui a été déchiré devant les caméras par le chef du gouvernement Jorge Capitanich, au motif que l’article en question n’était, selon lui, qu’une tentative des journaux d’opposition pour entrer dans une «confrontation politique».
 
En Europe, Alexis Tsipras poursuit sa tournée des capitales. Il est attendu aujourd’hui à Paris, après un passage par Rome. D’après Der Spiegel, le nouveau Premier ministre grec y a reçu un accueil chaleureux de la part de Matteo Renzi. Le magazine note que les deux dirigeants ont pas mal de choses en commun: «le même âge, la même apparence décontractée, et surtout, le même objectif – mettre un terme aux mesures d'austérité strictes en Europe». «François Hollande va-t-il décider de présider ce boys band, très exclusif ?», s’interroge Der Spiegel.
 
The Guardian estime que «la victoire de Syriza, en Grèce, est déjà en soi une défaite pour la chancelière allemande et pour la politique économique qu’elle entend défendre». Pour  le quotidien, le «clash» entre Berlin et ses partenaires européens est de plus en plus inévitable.
 
On termine cette revue de presse en Russie, où Poutine persiste dans sa logique de confrontation à propos de l’Ukraine. D’après The Wall Street Journal, cette stratégie, combinée aux difficultés économiques dues en partie aux sanctions occidentales, seraient en train fragiliser son pouvoir. Qu’à cela ne tienne, rapporte The Times, le patron du Kremlin a décidé de faire baisser le prix de la vodka…
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.