Accéder au contenu principal

Attaque meurtrière de Boko Haram contre l'armée tchadienne à Gambaru

Des soldats tchadiens patrouillent près du village de Gambaru le 4 février
Des soldats tchadiens patrouillent près du village de Gambaru le 4 février Stéphane Yas, AFP

Selon des informations obtenues par France 24, un soldat tchadien a été tué et 11 autres ont été blessés dans une attaque de Boko Haram près du village nigérian de Gambaru, à la frontière avec le Tchad.

Publicité

Les islamistes de la secte nigériane Boko Haram ont attaqué, mercredi 11 février, des positions de l'armée tchadienne à Gambaru, localité du nord-est du Nigeria. Ils ont été ensuite repoussés, selon une source militaire tchadienne.

D'après des informations obtenues par France 24, un soldat tchadien a été tué et 11 autres ont été blessés dans cet assaut. De son côté l'armée tchadienne, citée par Reuters, affirme avoir tué 13 combattants de la secte islamiste.

"Nous savions qu'ils allaient nous attaquer. Nous attendions. La bataille n'a pas duré longtemps. Ils se sont enfuis", a déclaré un militaire à Reuters.

>> À voir sur France 24 : Comment mettre fin à la menace Boko Haram ?

Les troupes du Tchad opèrent à Gambaru dans le cadre d'une offensive régionale contre Boko Haram, dont les membres ont procédé à plusieurs attaques au-delà des frontières du Nigeria ces derniers jours avec le souhait d'établir un califat. Des centaines de personnes ont été tuées dans les combats au Cameroun, au Niger et au Tchad, ainsi qu'au Nigeria, selon les armées des différents pays, sans qu'un bilan puisse être établi de manière indépendante.

Le parlement du Niger a approuvé, lundi soir, le déploiement de troupes dans le nord du Nigeria dans le cadre de la création d'une force commune de 8 700 hommes entre le Nigeria, le Niger, le Tchad, le Cameroun et le Bénin, afin de lutter contre les insurgés responsables de plusieurs milliers de morts et de l'enlèvement de centaines de personnes.

Avec Reuters
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.