Accéder au contenu principal
POLITIQUE FRANCAISE

Stéphane Tiki, sans-papiers à la tête des Jeunes UMP, se met en congé

Stéphane Tiki se met en congé des Jeunes Populaires de l'UMP.
Stéphane Tiki se met en congé des Jeunes Populaires de l'UMP. Twitter
3 mn

Dans son édition de mercredi, le "Canard enchaîné" a révélé que Stéphane Tiki, le président des "Jeunes Pop" - les jeunes de l'UMP -, d'origine camerounaise, ne disposait pas de titre de séjour. L'intéressé s'est mis en congé du parti.

Publicité

C'est un sans-papier qui fait beaucoup jaser sur les réseaux sociaux. Stéphane Tiki, le président des Jeunes Populaires, la jeunesse de l'UMP, n'a pas de titre de séjour en France, a révélé mercredi 11 février le "Canard enchaîné". Une situation ironique, souligne l'hebdomadaire satirique quand on sait que le dirigeant de la Droite forte, Geoffroy Didier, qui a soutenu sa candidature à la tête des "Jeunes Pop", "ne manque pas une occasion de dénoncer la politique 'faible et laxiste' du gouvernement en matière d'immigration".

Stéphane Tiki avait été nommé président des Jeunes Populaires le 17 décembre 2014, lors de leur bureau politique réuni par Nicolas Sarkozy, président de l'UMP.

Sur sa page Facebook, le jeune homme de 27 homme a annoncé sa décision de se mettre en congé de la présidence des jeunes de l'UMP tout en dénoncant les allégations "inexactes et mensongères" de l'article. "J'ai fait une demande de naturalisation qui est en cours. Ma sœur est française, mes parents ont été mariés en France par Jacques Chirac, j’ai fait mes études en France. Je suis engagé à l’UMP, depuis 2006, parce que j’aime la France et pour défendre ses valeurs comme le travail et le mérite. Je n’ai pas attendu d’obtenir la nationalité française pour m’engager pour ce pays que j’aime."

#RegularisezStephaneTiki

Quelques minutes plus tôt, la présidente des Jeunes Socialistes, Laura Slimani, avait ironisé sur Twitter : "Dites à @stephanetiki qu'il peut compter sur les @JeunesSocialistes pour se battre pour sa régularisation #RégularisezStephaneTiki". D'autres twittos mettaient en opposition la situation personnelle de Stéphane Tiki et la position très ferme de l'UMP sur les sans-papiers.

Membre de la Droite forte, courant sarkozyste de l'UMP dirigé par Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, Stéphane Tiki était jusqu'alors délégué national des Jeunes et secrétaire national de l'UMP. "Un sans-papiers dans les instances dirigeantes de l'UMP, ca va faire marrer beaucoup de monde....", avait prédit le "Canard enchaîné".

L'hebdomadaire satirique affirme également que Stéphane Tiki avait fait part en décembre aux Jeunes Populaires de sa volonté d'être candidat aux élections régionales de décembre. En tant qu'étranger, il peut bien entendu être président des Jeunes Populaires, mais ne peut en aucun cas prétendre à des fonctions électives.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.