Accéder au contenu principal

Fusillades de Copenhague : le tireur présumé identifié par la police

Photo diffusée par la police danoise montrant l'auteur présumé des fusillades de Copenhague.
Photo diffusée par la police danoise montrant l'auteur présumé des fusillades de Copenhague.

La police danoise a indiqué que l’auteur présumé des fusillades de Copenhague, abattu dimanche, était un délinquant de 22 ans, qui était né et avait grandi au Danemark. Selon la presse locale, il s’appelait Omar El-Hussein.

Publicité

Son visage est désormais dans tous les journaux danois. Ce délinquant de 22 ans serait en effet l’homme abattu par les forces de sécurité à l’aube du dimanche 15 février. La police danoise s’était auparavant contentée de déclarer que l’auteur présumé des fusillades de Copenhague était né et avait grandi au Danemark.

"L'auteur présumé des faits est identifié. C'est un jeune homme de 22 ans, né au Danemark, qui est connu de la police pour plusieurs délits dont entre autres des infractions à la législation sur les armes et des violences", indique dimanche la police de Copenhague dans un communiqué.

Un profil qui a mis la presse danoise sur la piste d’un certain Omar El-Hussein, qui vivait dans le quartier populaire de Norrebro, à Copenhague. Les photos actuellement diffusées dans la presse avaient à l’origine été publiées par la police danoise dans le cadre d’un avis de recherche émis en novembre 2013.

Omar El-Hussein était alors recherché pour avoir porté plusieurs coups de couteau à un jeune homme dans un train de banlieue de Copenhague. La notice de la police danoise, qui est toujours visible en ligne, le décrit alors comme un homme âgé de "21 ans, 1m88, corpulence normale, cheveux noirs courts et une barbiche".

fr/ptw/2015/02/16/WB_FR_NW_GRAB_BARNIER_COPENHAGUE_07h_NW214455-A-01-20150216.mp4

Sorti de prison "deux semaines avant les attaques"

Omar El-Hussein a purgé une peine de prison pour agression et, selon le journal danois "Ekstra Bladet", il avait été relâché il y a environ deux semaines. "Ekstra Bladet", qui ne cite pas sa source, précise cependant que les éléments connus sur le jeune homme correspondent à ceux rendus publics par les enquêteurs. Ni les autorités danoises ni la police n’ont cependant confirmé qu’Omar El-Hussein était  l'auteur présumé des attentats.

Les enquêteurs ont affirmé dimanche que leur attention se concentrait pour le moment sur l'itinéraire du tueur présumé avant, pendant et après les fusillades, la première samedi après-midi contre un centre culturel qui accueillait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression, et la seconde dans la nuit de samedi à dimanche devant la grande synagogue de Copenhague.Il a tué au total deux civils et blessé cinq policiers.

Deux complices présumés arrêtés

Quelques heures après les perquisitions dans un cybercafé de Norrebro dimanche, la police danoise a annoncé lundi matin que deux hommes ont été interpellés. Ils sont accusés d’avoir "formellement aidé le suspect des attaques de Copenhague" notamment en lui apportant des "conseils et une aide matérielle" a annoncé la police dans un communiqué.

Dimanche, les services de renseignement avaient indiqué qu'ils travaillaient "sur l'hypothèse selon laquelle la personne en question a pu être inspirée par les événements qui se sont déroulés à 'Charlie Hebdo' à Paris".

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.