Réunion de la dernière chance entre la zone euro et la Grèce

Jeudi, la Grèce a écrit à l'Eurogroupe pour demander un répit de six mois. Mais le gouvernement grec continue de refuser l'austérité prévue par le programme négocié il y a trois ans. Les ministres des Finances de la zone euro se retrouvent ce vendredi à Bruxelles pour répondre à Athènes. Berlin a déjà dit non. Faute d'accord, la Grèce risque de se retrouver rapidement à court d'argent.