Accéder au contenu principal
Sur le net

Football : le web dénonce le racisme de fans de Chelsea

Au sommaire cette édition : le web dénonce le comportement raciste de supporters de Chelsea; une vidéo mettant en scène des personnes souffrant d’un handicap indigne l’Australie; et un Américain survole les Alpes suisses en wingsuit.

Publicité

FOOTBALL : LE WEB DÉNONCE LE RACISME DE FANS DE CHELSEA

Ce sont des images qui indignent la Toile depuis leur mise en ligne, mercredi 18 février, par le quotidien britannique « The Guardian ». Un clip d’environ une minute filmé mardi soir dans le métro parisien dans lequel on peut voir une poignée de supporters de Chelsea empêcher un homme noir de monter dans la rame uniquement en raison de sa couleur de peau avant d’entonner un chant revendiquant leur racisme. Un incident survenu quelques heures avant le match de football opposant le club londonien au Paris Saint Germain en Ligue des Champions qui est unanimement condamné par les internautes.

Ils sont en effet très nombreux à s’être rués sur les réseaux sociaux pour faire part de leur dégoût face à une telle scène. Des personnalités appartenant au monde du ballon rond ou de simples fans de football qui n’ont généralement pas de mots assez durs pour critiquer le comportement des responsables de l’incident et qui espèrent que les coupables seront rapidement retrouvés et sévèrement punis pour cet acte qualifié de stupide et de particulièrement abjecte.

Un concert de condamnations auquel s’est également joint l’équipe londonienne. Dans un communiqué publié en ligne, les dirigeants du FC Chelsea ont ainsi dénoncé l’attitude répugnante de ces pseudo-supporters. Et le club ne compte pas en rester la puisqu’il a également lancé un appel à témoins sur son site officiel et sur Twitter afin d’identifier au plus vite les personnes ayant participé à l’incident.

Une affaire dont a finalement décidé de s’emparer le parquet de Paris en ouvrant, mercredi, une enquête à ce sujet. Une procédure dans le cadre de laquelle les autorités judiciaires française pourront compter sur le soutien de Scotland Yard qui a proposé son aide pour retrouver les auteurs de l’acte raciste.

AUSTRALIE : LE QUOTIDIEN DES HANDICAPÉS ÉMEUT LA TOILE

Tournées récemment par une Australienne dans la gare de la ville d’Unanderra située au sud-est du pays, ces vidéos amateurs mettent en scène des personnes souffrant de diverses infirmités aux prises avec des installations totalement inadaptées à leur handicap, alors qu’elles tentent de quitter ou de rejoindre le quai. Objectif : illustrer l’impossibilité pour ces usagers des transports en commun de descendre à cette station, qui ne dispose ni d’ascenseurs ni de rampes pour accéder à la plateforme d’où partent les trains. Des images qui ont provoqué une vive émotion sur la Toile locale.

Les utilisateurs des réseaux sociaux sont ainsi nombreux à avoir exprimé le choc qu’ils ont ressenti en découvrant les épreuves auxquelles doivent faire face quotidiennement les personnes handicapées dans cette gare. Des internautes qui multiplient les messages pour fustiger l’incapacité des autorités du pays à s’occuper de ce problème et qui estiment pour certains que les élections régionales, prévues pour la fin mars, pourraient être l’occasion de sanctionner les promesses non tenues en la matière.

Des arguments qui n’ont semble-t-il pas laissé insensibles les responsables politiques locaux… En effet, comme le rapporte le site d’information « Illawara Mercury », les trois principaux candidats briguant la mairie de la ville viennent d’annoncer que la pose de l’ascenseur tant attendu était une de leurs priorités. Et de son côté, le gouvernement fédéral a tenu à défendre son bilan sur le site Internet du quotidien « Sidney Morning Herald ». Un article dans lequel la ministre australienne des transports, Gladys Berejiklian, a notamment rappelé qu’elle était à l’origine d’un programme qui doit permettre de rendre accessible aux personnes handicapées l’ensemble des gares du pays dans les plus brefs délais.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#Cleric_rejects_rotation_of_Earth est le hahstag dont se servent en anglais et en arabe de nombreux internautes dans le monde pour se moquer d’un prédicateur saoudien qui a déclaré, dimanche, que la terre ne tournait pas autour du soleil. Et pour démontrer qu’il avait raison, le religieux a avancé que si la planète effectuait réellement une rotation autour du soleil, les avions ne pourraient jamais arriver à leur destination. Des propos qui ont beaucoup amusé les utilisateurs du web qui multiplient les messages et autres photomontages humoristiques pour railler le prédicateur.

INFOGRAPHIE DU JOUR

39 cafés servis, 17 chasses d’eau tirées et plus de 4520 marches montées ou descendues. Voici ce à quoi ressemble une journée typique dans l’agence de communication parisienne Sid Lee. Grâce à une série de capteurs, l’entreprise actualise ainsi en temps réel cette infographie sur la vie quotidienne de ses employés au bureau… Une initiative qui permet également de connaître le score du dernier match de baby-foot disputé par les salariés ou encore le nombre d’objets reliés à Internet dans les locaux. Des informations à retrouver sur le site dashboard.sidlee.com.

RÉCLAMER SES DONNÉES AUX RENSEIGNEMENTS BRITANNIQUES

Permettre aux internautes de savoir quelles données ont été illégalement récupérées sur eux par les services de renseignement britanniques, c’est l’objectif du nouveau site créé par l’ONG « Privacy International ». Suite à une récente décision de justice, l’Angleterre doit désormais permettre aux utilisateurs du web d’accéder aux informations collectées à leur sujet par l’agence nationale. Des données qu’il sera possible d’étudier après avoir rempli un formulaire dédié à cet effet sur le site de l’organisation.

VIDÉO DU JOUR

Survoler la région de Walenstadt dans les Alpes suisses en étant équipé d’une wingsuit… c’est le défi qu’a récemment relevé l’Américain Brandon Mikesell et qu’il propose de découvrir dans cette vidéo. Un clip à visionner dans son intégralité sur le compte YouTube de la marque Go Pro.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.