Accéder au contenu principal

Bogachev, le hacker russe qui vaut 3 millions de dollars pour le FBI

La photographie de Evgeniy Bogachev diffusée par le FBI.
La photographie de Evgeniy Bogachev diffusée par le FBI. Handout, FBI, AFP

Le FBI a décidé d'offrir 3 millions de dollars de récompense pour toute information pouvant mener à l'arrestation de Evgueni Mikhaïlovitch Bogachev. Ce hacker est accusé d'avoir piraté des millions d'ordinateurs et volé des informations bancaires.

Publicité

Evgueni Mikhaïlovitch Bogachev figure sur la liste des cybercriminels les plus recherchés au monde. Pour preuve de sa dangerosité, le FBI propose désormais trois millions de dollars de récompense à quiconque lui permettra de le mettre sous les verrous.

Dans un communiqué, l’agence américaine a présenté les méfaits de cet homme âgé de 31 ans : "Également connu sous le pseudonyme de lucky12345 et slavik, Bogachev est accusé d'avoir été l'administrateur d'un réseau ayant implanté un logiciel pirate sur plus d'un million d'ordinateurs sans autorisation".

Grâce à ce logiciel, baptisé "Zeus" créé en 2007 ou "Gameover Zeus" pour sa version plus évoluée, les hackers ont pu "voler des informations bancaires et vider les comptes concernés" et dérober au total "plus de 100 millions de dollars" à des particuliers ou des entreprises américaines. Le directeur adjoint de la Cyber division du FBI Joseph Desmarest a ainsi précisé qu’une banque de Floride, dont l’un des ordinateurs a été infecté par "Gameover Zeus", a perdu sept millions de dollars sur l’un de ses comptes en 2012.

Une enquête internationale

Le FBI pense qu’Evgueni Mikhaïlovitch Bogachev réside toujours en Russie, où il possède une propriété à Krasnodar. Selon les autorités américaines, cet amateur de navigation pourrait aussi se trouver près de la mer Noire sur un de ses bateaux.

Ce pirate a été inculpé en Pennsylvanie il y a deux ans, où l’enquête judiciaire a débuté, pour piratage informatique, fraude financière et bancaire ainsi que blanchiment d’argent. Cette traque a impliqué depuis une dizaine de pays, dont l’Australie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, la Suisse, le Luxembourg ou encore le Japon. Les informations concernant Evgueni Mikhaïlovitch Bogachev ont aussi été transmises au FSB, le service du renseignement russe.

Les trois millions de dollars de prime sont offerts dans le cadre d'un programme américain de lutte contre le crime organisé international (TOC, transnational organized crime), lancé en 2011 par les États-Unis. Plus de 20 millions de dollars de récompense ont déjà été versées en deux ans dans le cadre de ce programme.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.