Accéder au contenu principal
LIGUE DES CHAMPIONS

L’AS Monaco, superbe vainqueur d’Arsenal à l’extérieur, peut croire aux quarts

L'AS Monaco a réalisé une superbe prestation à l'Emirates Stadium, face à Arsenal (1-3).
L'AS Monaco a réalisé une superbe prestation à l'Emirates Stadium, face à Arsenal (1-3). Glin Kirk, AFP
3 mn

Sur la pelouse de l’Emirates Stadium, l’AS Monaco a réalisé un match plein face à Arsenal, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (1-3). Une victoire très encourageante avant le match retour au Stade Louis-II, à la mi-mars.

Publicité

Dix ans que l'AS Monaco n’avait plus goûté à la Ligue des champions. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Monégasques ont soigné leur retour. Poussifs en phase de poules, les hommes de Leonardo Jardim, tout de même qualifiés pour les huitièmes de finale, ont montré un tout autre visage mercredi soir, face à Arsenal.

Courageux, efficaces, inspirés… Sur la pelouse de l’Emirates Stadium, les Monégasques ont logiquement décroché un large succès face à leurs hôtes (1-3). De très bonne augure avant le match retour, le 17 mars prochain, au stade Louis-II.

Malmené durant un quart d’heure, Monaco a progressivement trouvé les solutions dans le jeu, face à des Gunners maladroits. Peu après la demi-heure de jeu, Geoffrey Kondogbia a ouvert le score d’une lourde frappe, déviée dans les buts d’Ospina par un pied londonien (38e, 0-1).

Derrière, Arsenal a poussé, mais sans réussir à trouver la faille. Monaco, plein d’abnégation, a fait le dos rond jusqu’à la mi-temps (0-1).

Au retour des vestiaires, les hommes d’Arsène Wenger ont repris leur domination, mais les joueurs de la Principauté ont su tuer le match sur leur premier contre. Martial, lancé côté gauche sur une belle récupération de balle défensive, a parfaitement servi Berbatov, qui a crucifié Ospina à l’entrée de la surface (0-2, 53e).

Fin de match tonitruante

Un coup du sort qui a littéralement assommé les Gunners. Dans la foulée, les coéquipiers d’Olivier Giroud ont bien tenté de réagir, mais chaque fois, Subasic s’est montré le plus fort entre les poteaux monégasques.

Il a fallu attendre les arrêts de jeu pour que l’Emirates reprenne un peu d’espoir grâce à Oxlade-Chamberlain (90e), auteur d’un superbe plat du pied enroulé dans la lucarne gauche du portier monégasque (1-2, 90e).

Un soulagement qui n’a finalement duré que quelques secondes, puisque sur l’ultime contre-attaque du match, Ferreira-Carrasco, entré en cours de jeu, a offert un troisième but aux supporters monégasques qui avaient fait le déplacement (1-3, 90e+3).

De bon augure avant le match retour, le 17 mars prochain au stade Louis-II. Pour que Monaco ne voie pas les quarts de finale, Arsenal devra marquer trois fois sur le Rocher. Un scénario sur lequel doit déjà plancher le coach londonien Arsène Wenger, qui voudra marquer son retour à Monaco d’un retentissant exploit.
 

Les résultats du soir :

Arsenal FC 1 – 3 AS Monaco
Bayer Leverkusen 1 – 0 Atletico Madrid

Live Blog Arsenal FC– AS Monaco : suivez le 8e de finale de la Ligue des champions en direct

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.