Accéder au contenu principal
CORÉE DU SUD

Polémique en Corée du Sud autour d'un baiser lesbien à la télévision

La scène du baiser lesbien diffusée mercredi 25 février 2015 était la première à la télévision sud-coréenne.
La scène du baiser lesbien diffusée mercredi 25 février 2015 était la première à la télévision sud-coréenne. JTBC, AFP
3 mn

La société sud-coréenne a été choquée par un baiser entre deux lycéennes dans l'épisode d'une série télévisée diffusé mercredi. L'homosexualité n'est pas illégale en Corée du Sud mais est encore très mal acceptée.

Publicité

L’épisode de la série "Les Enquêtrices du lycée pour filles de Seonam", diffusé mercredi 25 février, fait grand bruit en Corée du Sud. Un baiser entre deux lycéennes n'est pas passé inaperçu. L’Autorité de régulation de l’audiovisuel et de l’Internet a déclaré vendredi 27 février avoir reçu de nombreuses plaintes à la suite de cette scène. "Nous allons examiner cette affaire pour déterminer s'il y a eu une violation des règles de diffusion", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Il s'agit d'une première en Corée du sud. Jamais deux femmes ne s’étaient embrassées sur le petit-écran. L'homosexualité n'est pas illégale dans le pays mais elle est encore très mal acceptée dans la société. Rares sont les personnalités à évoquer publiquement leur préférence sexuelle.

En juin 2012, "Courrier international" publiait un article sur les difficultés rencontrées par les adolescents homosexuels et les moqueries dont ils sont victimes. "Une visite sur un forum réservé aux minorités sexuelles montre que de nombreux jeunes ont été 'dénoncés', leur homosexualité révélée contre leur volonté", décriait l’article.

Lobby religieux

Par ailleurs, "M le magazine du Monde" rappelait en juin 2013 que trois propositions de lois destinées à punir les discriminations dont sont victimes les homosexuels avaient été présentées au Parlement depuis 2007 sans jamais être acceptées en raison de la pression exercée par le lobby religieux. L’article précisait que "les opposants au projet n'[avaient] pas hésité à agiter devant l'Assemblée le spectre de la menace communiste, accusant les auteurs du texte de soutenir le régime nord-coréen".

Très prolifique, la production sud-coréenne de séries télévisées, un poste très important des exportations culturelles du pays, regorge de feuilletons tragi-comiques, où conflits de générations et scènes de la vie familiale dominent selon des scénarios quasi identiques.

Au cours des dernières années, en particulier sur les chaînes câblées, des productions se sont toutefois risquées sur des sujets de société plus sensibles, comme les grossesses adolescentes ou l'homosexualité. Ces derniers jours, la série "Tue-moi, Guéris-moi" a montré par exemple une scène de baiser entre deux acteurs masculins sans susciter les remous provoqués par les "Enquêtrices".

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.