Accéder au contenu principal
TERRORISME

Nouvelle attaque de Boko Haram : plus de 50 morts dans le nord-est du Nigeria

Phil Hazelwood, AFP
2 mn

Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées lors d'un massacre perpétré mardi par le groupe islamiste Boko Haram, dans l'état du Borno, dans le nord-est du Nigeria.

Publicité

Nouvelle attaque meurtrière de Boko Haram. Au moins 68 personnes, dont des jeunes, ont été tuées lors d'un massacre perpétré par la secte islamiste mardi 3 février dans un village du nord-est du Nigeria, ont déclaré jeudi des témoins et des membres d'une milice locale.

Des hommes très lourdement armés ont attaqué le village de Njaba, dans l'État de Borno, mardi, a rapporté à l'AFP Falmata Bisika, 62 ans, qui a pu trouver refuge à Maiduguri, la capitale de cet État.

"Les terroristes étaient armés jusqu'aux dents" a-t-elle déclaré, et ils se sont mis à tirer sur les habitants qui tentaient de fuir "dont des adolescents et des personnes âgées" a-t-elle poursuivi. "J'ai vraiment peu de chances d'y retourner" a-t-elle estimé. "Quatre de mes petits-enfants ont été tués".

Selon les témoins, le village a été entièrement brûlé, et plusieurs enfants ont été pris pour cibles délibérément. Selon Ali Mulai, qui fait partie de la milice d'auto-défense du village, l'attaque a commencé vers 5 h du matin. "Parmi les victimes se trouvaient des garçons et des filles de 13 à 19 ans et d'autres habitants, plus âgés. Ils ont été tués par balles ou massacrés" a-t-il déclaré à l'AFP.

Un autre membre de la milice de Njaba a déclaré avoir perdu son père dans l'attaque. Selon lui, l'assaut a été lancé depuis Gwoza, une ville sous le contrôle de Boko Haram depuis le mois de juin, où les islamistes affluent en grand nombre depuis quelques jours.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.