Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes: Macron cherche la bretelle de sortie"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

Afrique

Vidéo : à Dikwa, les stigmates des combats contre Boko Haram au Nigeria

© capture d'écran France 24 | Le 17 février, l'armée tchadienne a chassé Boko Haram de Dikwa, au Nigeria.

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/03/2015

Deux semaines après la victoire de l’armée tchadienne contre la secte islamiste Boko Haram, la ville nigériane de Dikwa porte encore les stigmates des affrontements. Des corps d'insurgés gisent en plein cœur de la ville.

À Dikwa, une localité du nord-est du Nigeria reprise le 17 février dernier par l’armée tchadienne aux islamistes de Boko Haram, un ancien quartier général des rebelles témoigne de la violence des combats. Des dizaines de corps d'insurgés gisent toujours au sol.

Quelque 117 islamistes ainsi que deux soldats tchadiens ont été tués ce jour-là au cours des combats, selon l'état-major tchadien, dont l'armée, jusque-là déployée au Cameroun, avait pénétré pour la première fois en profondeur en territoire nigérian.

Déclaration du président tchadien Idriss Déby

Le président tchadien Idriss Déby a par ailleurs affirmé, mercredi 4 mars, qu'il savait où se trouvait Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste, et l'a appelé à la reddition sous peine d'être tué. "Abubakar Shekau doit se rendre. Nous savons où il est. S'il ne se livre pas, il subira le même sort que ses compatriotes", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Le Tchad s'est engagé militairement en ce début d'année dans la lutte contre les islamistes armés implantés dans le nord-est du Nigeria mais dont l'insurrection a débordé en direction des autres pays riverains du lac Tchad (Cameroun, Niger et Tchad).

Avec AFP

Première publication : 05/03/2015

  • NIGERIA

    Femme kamikaze au Nigeria, l'arme de guerre de Boko Haram

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Nouvelle journée de violences meurtrières au Nigeria

    En savoir plus

  • TCHAD

    Contre Boko Haram, le Tchad remporte des batailles mais pas encore la guerre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)