Accéder au contenu principal

La France veut former ses imams pour lutter contre la radicalisation en prison

Capture d'écran France 24

Deux mois après les attentats de Paris, le ministère de la Justice a finalisé son plan de lutte contre la radicalisation en prison. Il prévoit la création de 60 postes d'aumôniers musulmans supplémentaires et la mise en place de cinq "quartiers" pour regrouper les détenus radicalisés.

PUBLICITÉ

En France, il existe quatre centres de formation pour les cadres religieux musulmans. Nous vous emmenons, dans le plus ancien d'entre eux : l'Institut Européen des Sciences Humaines, créé en 1992 dans la Nièvre. Cet établissement a formé près de 200 imams et aumôniers, mais il ne parvient pas à répondre à la demande croissante.

Une émission préparée par Haxie Meyers et Élise Duffau.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.