Accéder au contenu principal
Sur le net

Mexique : mobilisation en ligne pour une journaliste

Au sommaire de cette édition : la Toile mexicaine se mobilise pour une journaliste d’investigation; au Canada, le port du voile intégral provoque la polémique; et un cascadeur fait du parapente avec sa motoneige.

Publicité

MEXIQUE : MOBILISATION EN LIGNE POUR UNE JOURNALISTE

Carmen Aristegui, une des plus célèbres journaliste d’investigation du Mexique, a été licenciée dimanche par la station de radio MVS sur laquelle elle animait une émission quotidienne. Une décision prise par son employeur après le lancement par la professionnelle de l’information d’une plateforme baptisée « MexicoLeaks », un site créé pour exposer la corruption des officiels mexicains. Un renvoi qui est loin d’être passé inaperçu sur la Toile locale où les internautes se mobilisent massivement pour prendre la défense de Carmen Aristegui.

Les Mexicains sont en effet nombreux à s’être rués sur les réseaux sociaux pour dénoncer le licenciement de la journaliste. Des utilisateurs du web qui se servent notamment du hashtag #EnDefensadeAristegui, « je défends Aristegui » en français, pour afficher leur solidarité avec la professionnelle de l’information mais aussi pour fustiger l’attitude de son ex-employeur. Pour beaucoup de citoyens du pays, la station de radio MVS aurait en effet procédé au renvoi de Carmen Aristegui pour éviter qu’elle ne fasse des révélations compromettantes sur le pouvoir en place.

Un point de vue partagé par les auteurs de ces messages publiés sur Twitter qui appellent tous ceux qui ont pris fait et cause pour la journaliste à boycotter MVS. Des internautes qui pour certains vont même plus loin en incitant leurs compatriotes à contacter les marques diffusant des publicités sur les ondes de la radio. Objectif affiché : faire en sorte que ces annonceurs fassent pression sur les dirigeants du média pour que Carmen Aristegui retrouve son poste au plus vite.

Une importante mobilisation en faveur de la professionnelle de l’information à laquelle ont également pris part les membres d’Anonymous. Les hackers ont ainsi partagé une vidéo sur YouTube dans laquelle ils affirment qu’ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour apporter leur soutien à Carmen Aristegui et pousser son ex-employeur à revenir sur sa décision.

CANADA : LE PORT DU VOILE INTÉGRAL FAIT POLÉMIQUE

Alors qu’il souhaite faire interdire le port du voile intégral pendant les cérémonies de naturalisation, le Premier ministre canadien Stephen Harper a créé la polémique la semaine dernière. A l'occasion un débat parlementaire, le chef du gouvernement a ainsi déclaré que porter un voile cachant une partie ou l’ensemble de son visage n’était pas une attitude très canadienne au motif que ce vêtement véhiculerait des valeurs qui ne correspondent pas à celles du pays. Des propos qui ont provoqué un tollé sur la Toile locale.

En effet, les réactions dénonçant cette prise de position n’ont pas tardé à affluer sur Twitter où les internautes rappellent notamment que la liberté de conscience est de mise au Canada, et qu’en conséquence chacun peut s’habiller comme il le souhaite. D’autres ont préféré répondre au Premier ministre avec ironie, en demandant par exemple à Stephen Harper si les femmes ayant recours au maquillage pour cacher leurs imperfections ne devraient pas elles aussi être empêchées d’assister à des cérémonies officielles.

Un sarcasme dont ont également fait preuve les auteurs de ces clichés postés sur les réseaux sociaux. Habillés d’un bonnet et d’une écharpe, d’un masque de sport ou encore d’un costume de Batman leur recouvrant le visage, ces utilisateurs du web n’ont pas hésité à interpeller leur dirigeant en ligne pour savoir si leurs tenues étaient, selon lui, suffisamment canadiennes.

Des commentaires d’internautes indignés qui n’ont cependant pas empêché certains citoyens de prendre la défense de Stephen Harper. C’est notamment le cas des rédacteurs de ces messages postés sur Twitter qui avancent que le voile intégral est un symbole d’oppression qui n’a tout simplement pas sa place au Canada.

INFOGRAPHIE DU JOUR

La guerre civile qui fait rage en Syrie depuis mars 2011 a fait plus de 210 000 morts, dont 76 000 pour la seule année 2014. Un conflit qui a aussi occasionné des déplacements massifs de population, comme le montre cette infographie mise au point par l’Agence France Presse… 7 millions 600 000 Syriens ont ainsi dû quitter leur foyer pour rejoindre une autre région, quand près de 4 millions ont été contraints d’aller chercher refuge dans un autre pays. Ce bilan particulièrement sombre est accessible sur le site internet de l’AFP.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Miss Pickle n’est pas un chien tout à fait comme les autres puisque comme on peut le voir sur son compte Instagram, ce bouledogue français est un grand amateur d’art moderne. Une passion mise en scène par la propriétaire de l’animal qui publie régulièrement en ligne des clichés de la petite boule de poils posant à proximité d’œuvres d’art contemporaines. Des photos décalées que les internautes pourront apprécier sur le compte Instagram « Picklebeholding »…

DES PERSONNAGES EN BOIS DANS LES RUES

Le grapheur américain Joe Iurato utilise de simples planches de bois peintes à la bombe pour dessiner des personnages avant de les incorporer au paysage urbain. Une technique qui donne de la profondeur à ses clichés tout en lui offrant la possibilité de faire interagir ses créations avec l’environnement dans lequel il se trouve. Des œuvres éphémères à découvrir sur le site Internet de l’artiste.

VIDÉO DU JOUR

Accrocher un parachute à une motoneige pour survoler une montagne en Suède… c’est la drôle d’idée qu’ont récemment eue les membres du collectif StuntFreaks. Une performance originale à retrouver sur YouTube.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.