Accéder au contenu principal

L'Assemblée nationale lève l'immunité parlementaire de Patrick Balkany

Patrick Balkany est mis en examen depuis octobre pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale.
Patrick Balkany est mis en examen depuis octobre pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale. Patrick Kovarik, AFP

Le bureau de l'Assemblée nationale a levé mercredi l'immunité parlementaire du député-maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, mis en examen depuis octobre pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale.

PUBLICITÉ

Le bureau de l'Assemblée nationale a décidé à l'unanimité de lever, mercredi 18 mars, l'immunité parlementaire de Patrick Balkany, maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Le député est mis en examen depuis le mois d'octobre pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale dans une enquête visant aussi son épouse Isabelle. Cette dernière a été mise en examen le 22 mai dernier.

Les 22 membres du bureau de l'Assemblée nationale n'ont eu besoin que de 30 minutes pour prendre leur décision. "Le Parisien" rapporte mercredi qu'ils avaient en leur possession "une synthèse de neuf pages transmise par les juges du pôle financier de Paris, Renaud Van Ruymbeke et Patricia Simon".

Mardi, une délégation de ce bureau, chargée d'instruire le dossier, avait entendu Patrick Balkany, qui a également écrit au président de l'Assemblée, Claude Bartolone, pour faire valoir son point de vue.

Contrôle judiciaire

Depuis 2013, les juges Van Ruymbeke et Simon enquêtent que le train de vie des Balkany, incohérent avec leurs déclarations à l'administration fiscale. Les juges soupçonnent notamment les Balkany d'être les véritables propriétaires de deux villas somptueuses sur l'île de Saint-Martin, dans les Antilles, et au Maroc.

Patrick Balkany a réagi à la levée de son immunité dans une lettre publiée mercredi. Il dit "prendre acte de la décision du bureau de l'Assemblée nationale" mais précise, entre autres, "ne [s'être] jamais prévalu de [son] immunité parlementaire pour [s']opposer à des démarches engagées au cours des enquêtes".

Amis intimes du président de l'UMP Nicolas Sarkozy, Patrick et Isabelle Balkany règnent ensemble de manière quasi-immuable depuis 30 ans à Levallois-Perret, en dépit de leurs ennuis judiciaires ou de leurs frasques médiatiques. Aux dernières municipales il y a un an, Patrick Balkany, 66 ans, a été ainsi réélu au premier tour avec sa femme comme première adjointe.

La demande des juges faite au bureau de l’Assemblée est destinée à imposer un contrôle judiciaire au maire de Levallois-Perret, notamment pour qu'il leur remette son passeport et ne puisse pas quitter le territoire français, selon une source proche du dossier.

Avec AFP
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.