Accéder au contenu principal
INTERNET

Drogue en ligne : des millions d'euros s'évaporent avec la fin d’Evolution Market

Le supermarché de la drogue "Evolution Market" a disparu... tout comme les millions d'euros en bitcoin qui y étaient stockés.
Le supermarché de la drogue "Evolution Market" a disparu... tout comme les millions d'euros en bitcoin qui y étaient stockés. Thinkstock

Evolution Market, réputé pour être le plus important site de vente en ligne de stupéfiants, a fermé ses portes du jour au lendemain. Ses responsables sont accusés d’être partis avec une somme comprise entre 12 et 35 millions d’euros.

Publicité

En trois jours, le bitcoin a perdu 22 % de sa valeur face au dollar. Sans crier gare ou presque, la célèbre monnaie dématérialisée s’échange désormais pour 252 dollars au lieu de 292 dollars l’unité.

Les utilisateurs de ce moyen de paiement décentralisé ont, certes, l’habitude des mouvements de yoyo de leur monnaie chérie, très appréciée des spéculateurs. Mais ces derniers n’y sont a priori pour rien cette fois. La raison est plutôt à chercher au fin fond des tréfonds du Web. Plus précisément du côté d'un supermarché de la drogue et d’autres produits illégaux, qui s’est révélé être très probablement une arnaque à des dizaines de millions de dollars en bitcoins. Résultat, les utilisateurs de cette monnaie ont perdu confiance dans cette devise, ce qui a fait chuter son cours.

Paradis artificiels et cauchemar très réel

La plateforme en ligne Evolution Market, accessible uniquement via le réseau Tor (qui permet de visiter des sites invisibles pour le commun des internautes), a disparu du jour au lendemain, mercredi 18 mars. Ce site de vente en ligne avait progressivement pris la place du célèbre Silk Road pour devenir la destination favorite des vendeurs et acheteurs de stupéfiants en tous genres.

Evolution Market est donc passé de paradis (artificiel) à cauchemar (très réel) pour ses utilisateurs floués. Tout indique, en effet, que les deux administrateurs du site sont partis avec la caisse... et quelle caisse ! Les premières estimations de sites comme Wired évoquent un butin de 12 millions de dollars en bitcoins. Mais le responsable des relations publiques du défunt supermarché de la drogue, connu sous le pseudonyme de NSWGreat, a affirmé au site "deepdotweb" qu'environ 35 millions de dollars en bitcoins ont été volés dans l’affaire.

C’est d’ailleurs cet internaute qui avait, dès mardi 17 mars, prévenu sur le site communautaire Reddit qu’il y avait quelque chose de pourri au royaume d’Evolution Market. "Je m’en doutais depuis quelques jours car les transactions étaient de plus en plus lentes [sur le site], mais maintenant j’en suis sûr : Verto et Kimble - les deux administrateurs - nous ont tous roulés dans la farine et s’apprêtent à partir avec tout l’argent, dont mes 22 000 dollars", a-t-il écrit.

Règlement de comptes à Mafia Corral

Cette annonce a plongé tous les utilisateurs de cette plateforme dans le désespoir. L’un d’eux explique qu’il comptait sur les ventes effectuées sur le site pour rembourser d’autres engagements financiers, un autre craint dorénavant pour sa vie… sans préciser, cependant, pourquoi. Certains assurent avoir perdu plus de quatre millions de dollars dans l’affaire.

Enfin un dernier, au comble de l’énervement, affirme connaître la véritable identité des prétendus voleurs et leur donne 24 heures pour rendre l’argent, sans quoi il divulguera leurs noms à qui serait intéressé pour "mettre leurs têtes au bout d’une pique". Ambiance de règlements de comptes à Mafia Corral…

La disparition d’Evolution Market est, en tout cas, un nouveau coup dur pour le commerce illégal sur le "Dark Net". La fermeture par le FBI de la plateforme Silk Road, en octobre 2013, avait mis en lumière l’importance de ce trafic, tout en envoyant une première onde de choc. La débâcle d’Evolution Market démontre que les amateurs d’achat de drogues en ligne doivent craindre non seulement les autorités, mais aussi les gérants de site malhonnêtes.

Reste, comme le souligne le site Wired, qu’il existe une différence fondamentale entre feu Silk Road et Evolution Market. Les responsables du premier se targuaient d’être animés d’une certaine éthique : ne rien vendre qui pourrait faire des victimes innocentes. C’est pourquoi cette plateforme ne faisait pas dans le commerce d’armes ou de cartes de crédit volées. Rien de tel pour Evolution Market, certes spécialisé dans les stupéfiants, mais qui proposait aussi des fausses pièces d’identité, des identifiants bancaires et des plus ou moins gros calibres.

Vero et Kimble n’ont, en outre, pas la même réputation que le "Dread Pirate Roberts", le créateur de Silk Road qui justifiait son activité par une idéologie libertaire radicale. Les fondateurs d’Evolution Market avaient quant à eux géré un site de vente de cartes de crédit volées avant de s’occuper de leur supermarché de la drogue. "Je suis certes surpris qu’Evolution Market disparaisse ainsi d’un coup, mais on pouvait néanmoins s’y attendre, connaissant le passé de fraudeurs de Vero et Kimble", écrit un autre utilisateur de Reddit.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.