Accéder au contenu principal
ITALIE

Le pape François à Naples : "La corruption pue comme un animal mort"

Le pape François s'adressant aux 800 000 Napolitains venus l'écouter le 21 mars
Le pape François s'adressant aux 800 000 Napolitains venus l'écouter le 21 mars Filippo Monteforte / AFP
2 min

Le pape François s'est rendu samedi à Naples pour adresser un message de méfiance vis à vis des pratiques mafieuses aux 800 000 fidèles venus l'écouter. Lors de son homélie, il a notamment déclaré que la corruption puait "comme un animal mort".

Publicité

À Naples, le pape François a lancé samedi 21 mars un message très ferme. "Comme un animal mort pue, la corruption pue, la société corrompue pue". Sans parler directement de mafia, dans une ville gangrenée par la corruption, le souverain pontife a indiqué que "tous, nous avons la possibilité d'être corrompus et de glisser vers la délinquance".

Arrivé heureux et souriant en papamobile découverte, acclamé par des dizaines de milliers de Napolitains sur la place Jean-Paul II - baptisée ainsi parce le pape polonais s'y était rendu en 1990 -, le pape s’est adressé aux habitants du quartier défavorisé de Scampia. "Ceux qui prennent la voie du mal volent un morceau d'espérance à eux-mêmes, à la société, à tant de gens honnêtes, à la bonne réputation de la ville, à son économie", a-t-il déclaré au milieu des HLM.

"Aux criminels et à leurs complices, aujourd'hui, moi, humblement, en tant que frère, je vous dis : convertissez-vous à l'amour et à la justice. Soyez conscients que Jésus vous cherche pour vous aimer. Avec la grâce de dieu qui pardonne tout et qui pardonne toujours, il est possible de retourner vers une vie honnête", a ajouté le pape lors de son homélie, comme le rapporte Natalia Mendoza, correspondante de France 24 à Naples.

"La vie à Naples n'a jamais été facile, mais elle n'est jamais triste, sa grande ressource est la joie", a-t-il cependant tempéré, chaleureusement applaudi par la foule.

Sécurité maximale

Il s'est plongé rapidement dans la foule de jeunes et d'enfants qui cherchaient à le saluer. Deux adolescents ont mis leurs bras sur les épaules du pape et pris un selfie avec lui. Il a ensuite rejoint un podium en métal, sur lequel se trouvait des centaines d'enfants assis autour de lui.

Des centaines de milliers de personnes sont attendues dans les rues de cette métropole très catholique, tout au long d'une journée particulièrement chargée pour le pape argentin, qui a prévu neuf étapes et doit prendre la parole à six reprises.

Les mesures de sécurité sont drastiques, d'autant que le pape devait circuler en voiture sur un total de 25 km. Selon la presse locale, 3 000 agents des forces de l'ordre, dont des tireurs d'élite sur les toits, sont déployés.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.