Accéder au contenu principal
NIGERIA

Vidéo : un charnier d’une centaine de personnes découvert dans le nord du Nigeria

Les corps d'une centaine de personnes ont été découverts vendredi dans le nord du Nigeria.
Les corps d'une centaine de personnes ont été découverts vendredi dans le nord du Nigeria. France 24
2 mn

Une fosse commune contenant "une centaine de corps" a été découverte dans le nord-est du Nigeria, à la sortie de Damasak. Un massacre imputé à Boko Haram, qui occupait le village il y a encore quinze jours.

Publicité

Les images font froid dans le dos. Les soldats nigérians et tchadiens ont découvert vendredi 20 mars les corps en décomposition d’une centaine de personnes à Damasak, dans le nord-est du Nigéria.

La fosse commune été découverte à la sortie du village, repris le 9 mars à Boko Haram par les armées tchadienne et nigérienne.

Selon le porte-parole de l'armée tchadienne, le colonel Azem Bermandoa Agouna, plusieurs des corps découverts étaient décapités, d'autres avaient été tués par balles. D'après lui, cette tuerie remonte "à environ un à deux mois".

Cette découverte macabre intervient alors que le président nigérian, Goodluck Jonathan, a annoncé le même jour ne pas avoir "besoin de plus d’un mois pour reprendre tous les territoires tombés aux mains de Boko Haram".

Candidat à sa réelection, le président nigérian est très critiqué, notamment par son principal rival à la présidentielle, l’ancien général Muhammadu Buhari, qui l’accuse de ne pas avoir fait assez pour lutter contre le groupe terroriste.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.