Billet retour

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

France 24

Il y a près de 25 ans, en 1991, le Koweït était libéré des troupes de Saddam Hussein, lors de l'opération "Tempête du désert" menée par les Américains et leurs alliés. Depuis, le pays vit en paix, il figure même parmi les nations les plus riches du monde. A première vue le Koweït, avec ses hôtels de luxe et ses grands centres commerciaux, a tiré un trait sur son passé, mais dans les mémoires, l’Histoire n’est pas oubliée. Nos reporters se sont rendus sur place.

Publicité

Des puits de pétrole en feu pendant plusieurs mois, des villes enveloppées d’épais nuages noirs… C’est l’image symbole de la Guerre du Golfe au Koweït, qui a dévasté  le pays. Près de 25 ans plus tard, que sont devenus ces puits de pétrole en feu et les pompiers qui, pendant près d’un an, se sont battus pour tenter de les éteindre ? Nous sommes retournés sur ces champs pétrolifères, d’où le pays tire son immense richesse.Comment vivent les Koweïtiens aujourd’hui, dont la majorité à moins de 25 ans et n’a pas connu la guerre ?

Le Koweït est l’un des plus grands producteurs de pétrole au monde, ce qui permet aux autorités de choyer la population : éducation gratuite, salaires élevés et primes variées pour les logements.

Dans ce pays qui fait parfois figure de modèle dans la région pour sa relative tolérance religieuse et politique, un vent de liberté souffle sur la jeunesse, parfois riche et désœuvrée, qui aime se défouler lors de rodéos automobiles, l’autre sport national avec les courses de chameaux.

Alors que l’Irak voisin s’enfonce dans la guerre civile et le terrorisme, le Koweït est finalement redevenu ce qu’il avait toujours été : un petit État riche et discret.

Mais toutes les blessures de la guerre ne sont pas pansées. Certaines familles continuent de réclamer les corps de soldats ou de proches enlevés, tués ou disparus en Irak pendant le conflit.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine