Accéder au contenu principal
DIPLOMATIE

ONU : Fabius appelle à une action concertée pour le retour des chrétiens d’Orient

Laurent Fabius s’exprime au siège du Conseil de sécurité de l’ONU le 27 mars 2015.
Laurent Fabius s’exprime au siège du Conseil de sécurité de l’ONU le 27 mars 2015. Jewel Samad, AFP
3 mn

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a appelé vendredi la communauté internationale à tout mettre en œuvre pour que les chrétiens d'Orient puissent regagner leur terres, lors d'un discours au siège de l'ONU.

Publicité

Une "entreprise barbare d'éradication ethnique et religieuse". C’est en ces termes que le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a qualifié, vendredi 27 mars au siège de l’ONU à New-York, la persécution des chrétiens d’Orient.

>> À lire sur France 24 : Chrétiens d'Orient : le cri d'alarme de l'archevêque de Bagdad

S'adressant au Conseil de sécurité qui tenait une réunion pour la première fois consacrée à ce thème, le ministre français a appelé la communauté internationale à tout faire pour permettre le retour des minorités du Moyen-Orient, persécutées par les groupes extrémistes comme celui de l'État islamique (EI). "C’est un véritable génocide auquel on assiste, notamment à cause du groupe terroriste Daesh qui force à l’exil ou qui asservit ou qui tue tous ceux qui ne pensent pas comme eux, et singulièrement les chrétiens", a-t-il déclaré pour justifier sa démarche dans une interview accordée à France24.

Une "charte d’action"

Afin de permettre le retour de ces populations, Laurent Fabius a estimé que les troupes aujourd'hui mobilisées au sol devaient assurer leur sécurité.Il s'agit là d'une des actions à mettre en oeuvre, pour lesquelles le ministre français a demandé l'élaboration d'une "charte d'action".

Le chef de la diplomatie française a par ailleurs salué l'initiative onusienne de constituer un "groupe de sages" devant mener une réflexion sur ce problème et a indiqué que la France était prête à accueillir, en juillet prochain, une conférence internationale pour qu'y soient présenter leurs conclusions.

Le "génocide culturel" inscrit comme "crime contre l’humanité"

Rappelant qu’il y avait 1,4 millions de chrétiens en 1987 en Irak et qu’il n’en reste que 400 000 environ aujourd'hui, Laurent Fabius a proposé de créer un Fonds d'aide au retour, qui financerait la reconstruction des habitations et des lieux de culte. Le "génocide culturel" devrait aussi être inclus dans la liste des crimes contre l'humanité, a-t-il estimé.

Il a par ailleurs appelé à lutter contre l'impunité, suggérant que le Conseil saisisse pour ce faire la Cour pénale internationale, compétente pour les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité. Laurent Fabius a également invité à "soutenir la consolidation d'États qui ne soient pas les défenseurs d'une seule communauté", mais des États "inclusifs".

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.