Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

SPORT

Chypre : un pas vers la réunification grâce au ballon rond ?

© Yiannis Kourtoglou, AFP | Des supporters du club chypriote de l'APOEL Nicosie, le 25 novembre 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2015

Après plus de soixante ans de tension sur une île divisée, les deux fédérations chypriotes de football pourraient se rapprocher et ne faire qu'une seule entité. Celle du nord, chypriote-turque, n'a pour l'instant pas de statut international.

Le rapprochement entre la République de Chypre au sud et la république turque de Chypre nord pourrait se faire grâce au football. Après soixante ans d’isolement sportif, la fédération chypriote-turque (KTFF) a en effet fait un pas vers son homologue du sud (fédération chypriote de football, CFA) pour que leurs clubs se regroupent.

"Une nouvelle ère s’ouvre dans l’histoire du football chypriote-turc. Je pense que ce que nous sommes en train de faire est juste. Tout le monde devrait être optimiste", a ainsi indiqué Hassan Sertoglu, le président de la KTFF, lors d’une conférence de presse. Il a également indiqué qu’une copie de cette demande avait été envoyée à la FIFA et à l’UEFA, les principales instances du football mondial.

Pas de compétitions internationales pour les chypriotes-turcs

Cette initiative arrive après un premier rapprochement qui avait été opéré par la FIFA en novembre 2013. Selon cet accord, des joueurs chypriotes-turcs pourraient participer aux compétitions de la CFA et être représentés dans des sélections de cette fédération.
Alors que l’île est coupée en deux depuis 1974 et l’invasion du nord du pays par la Turquie à la suite d'un coup d’Etat visant à rattacher l’île à la Grèce, les deux fédérations sont séparées depuis 1955. Dès les années 1950, des tensions communautaires avaient conduit des chypriotes-turcs à quitter la CFA et à organiser leurs propres compétitions.

Depuis cette époque, les instances sportives de la république turque de chypre du nord n’ont pas de statut international, car leur pays n’est reconnu que par la Turquie. La KTFF n’étant pas non plus membre de la FIFA ni de l’UEFA, les joueurs chypriotes turcs ne peuvent donc pas participer à des compétitions internationales contrairement aux chypriotes grecs. Ils ne jouent pour l’instant qu’à des matchs officieux comme d’autres sélections non reconnues comme celles du Darfour, du Tibet ou encore de la Tchétchénie.

Avec AFP

Première publication : 30/03/2015

  • ZONE EURO

    Chypre doit trouver près de six milliards d'euros en plus pour rembourser ses dettes

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Le Parlement chypriote adopte le plan de sauvetage de l'UE

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Le FMI va aider Chypre à hauteur d'un milliard d'euros

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)