ÉTATS-UNIS

Un mort dans une attaque à la voiture bélier contre la NSA

AFP

Deux personnes ont tenté, lundi, de forcer l'entrée du siège de l'Agence de sécurité nationale américaine à l'aide d'une voiture bélier. L'une d'elle a été tuée, l'autre blessée, lorsqu’une fusillade a éclaté.

Publicité

Deux personnes ont tenté, lundi 30 mars, de forcer l'entrée de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) près de Washington à l'aide d'une voiture bélier. Une fusillade a alors éclaté, tuant l'un de ces deux individus, l'autre a été blessé. Le FBI qui a dépêché une équipe sur place a indiqué qu'il ne semblait pas y avoir de "lien avec le terrorisme".

"Une personne a été tuée et une autre blessée, alors qu'elles essayaient d'entrer avec leur véhicule sans autorisation" dans le quartier général de la NSA, dans le complexe militaire de Fort Meade (Maryland, est), a indiqué dans un communiqué l'armée américaine, qui gère le complexe. "Le personnel de sécurité de la NSA les a empêchées de pénétrer", indique le communiqué.

Selon plusieurs médias locaux, les deux hommes qui ont tenté de s'introduire dans le complexe étaient habillés en femme.

Les images télévisées après l'incident montrent un véhicule SUV sombre et une voiture de police endommagée à un carrefour, entourées de débris. Un drap blanc était par ailleurs visible sur la chaussée.

Interrogée par l'AFP, la NSA s'est refusée à tout commentaire. Elle devait diffuser un communiqué un peu plus tard.

"L'incident a été contenu et est en cours d'enquête", a déclaré le colonel Brian Foley, le commandant de la garnison de Fort Meade, cité par le communiqué militaire.

Outre la NSA et ses installations hyper-sécurisées, l'immense site de Fort Meade accueille également le US Cyber command (le commandement militaire américain pour le cyber-espace), et plusieurs autres agences américaines.

Au total, près de 11 000 militaires et 29 000 civils travaillent à Fort Meade, selon le site Internet de la base.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24