L'Entretien

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En décembre, Paris accueille la 21ème édition de la Conférence Climat des Nations unies. Janos Pasztor, Sous-Secrétaire général des Nations unies en charge des questions climatiques, s’attèle à faciliter les négociations afin de parvenir à un accord sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il est notre invité.

Publicité

Janos Pasztor se déclare optimiste sur les chances de parvenir à un accord. "Les chances sont bonnes", se réjouit-il.

Seuls 33 pays sur les 195 pays membres de la Convention de l'ONU sur le climat ont présenté leurs propositions d'objectifs avant la date butoir fixée au 31 mars. ONG et experts s'inquiètent de ce retard pris par la majorité des pays, et notamment par de grands pollueurs comme l'Inde ou la Chine.

Janos Pasztor relativise l'importance de ce délai. "Il ne faut pas oublier", souligne-t-il, "que ces 33 pays qui ont déjà fini leurs propositions, ensemble, c'est plus de 60% des émissions globales". Par ailleurs, ajoute-t-il, "pour nous, il est plus important d'avoir un document, peut-être deux semaines ou un mois plus tard, mais qui a de bonnes ambitions au niveau de l'atténuation des gaz à effet de serre, que d'avoir quelque chose très vite qui ne va pas suffisamment loin".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine