Accéder au contenu principal

Liberté de religion : une pizzeria de l'Indiana refuse de servir des couples gays

Crystal O'Connor, la gérante de la pizzeria Memories.
Crystal O'Connor, la gérante de la pizzeria Memories. Capture écran ABC

Une semaine après le vote en Indiana d'une loi de "restauration de la liberté de religion", une pizzeria de cet État a décidé, au nom de ses croyances, de ne pas fournir des clients homosexuels qui passeraient commande pour leur mariage.

Publicité

Les homosexuels ne sont pas vraiment les bienvenus dans la pizzeria Memories de Walkerton, dans l’Indiana. Les propriétaires de cet établissement ont désormais choisi de ne pas servir leurs clients gays si ces derniers s’approvisionnent pour leur mariage.

"Nous ne discriminons personne. C’est juste notre croyance", a expliqué à une station locale de la la chaîne ABC, la responsable des lieux Crystal O’Connor. "J’ai choisi d’être hétérosexuel. Ils ont choisi d’être homosexuel", a ajouté son père Kevin O’Connor.

Cette décision fait suite au vote la semaine dernière par l’Indiana, ainsi que par une vingtaine d'autres États américains, d’une loi pour la "restauration de la liberté de religion". Ce texte contient un article permettant à un particulier ou une entreprise d'invoquer une entrave "substantielle" à sa liberté de religion pour sa défense dans un procès. En d’autres termes, cette mesure pourrait protéger un commerçant qui refuse de servir des clients gays en raison de ses convictions religieuses. "Nous sommes tout à fait d’accord avec cette loi", a ainsi affirmé Crystal O’Connor dans le reportage d’ABC diffusé mercredi 1 avril.

"J’ai une allergie à l’intolérance"

Mais cette prise de position n’a pas offert une très belle publicité à cette pizzeria. Depuis la mise en ligne de cette interview, la page Internet de ce restaurant a reçu des centaines de commentaires très négatifs. "Pouvez-vous me dire où dans la Bible il est écrit que nous devons exclure des gens à cause de leur style de vie ?", s’étonne ainsi un internaute. "J’ai une allergie à l’intolérance et malheureusement cette pizzeria n’offre pas des produits pour les personnes comme moi", a écrit avec ironie un autre habitant de l’Indiana. "Aucun couple homosexuel qui se respecte ne servirait de toutes façons de pizza à son mariage", peut-on aussi lire avec humour quelques lignes plus loin.

Ce restaurant n’est pas le seul sous le feu des critiques. La loi votée dans l’Indiana pour la "restauration de la liberté d’expression" a suscité une vive polémique partout dans le pays ces derniers jours en raison de son caractère discriminatoire contre les homosexuels.

Le gouverneur républicain Mike Pence a dû céder face aux pressions. Lors d’une conférence de presse mardi 31 mars, il a ainsi annoncé être "arrivé à la conclusion qu'il serait utile d'adopter une législation cette semaine pour clarifier que cette loi ne donne pas le droit aux entreprises de refuser un service à quiconque". La pizzeria Memories n’est visiblement pas encore au courant de cette volte-face. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.