ÉTATS-UNIS

Obama : un Israël affaibli serait "un échec fondamental de ma présidence"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dénoncé à plusieurs reprises l'accord sur le nucléaire iranien comme un "très mauvais accord".
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dénoncé à plusieurs reprises l'accord sur le nucléaire iranien comme un "très mauvais accord". Jim Watson, AFP

Après l'accord trouvé sur le nucléaire iranien, Barack Obama a tenu à rassurer son partenaire israélien dans une interview accordée dimanche au "New York Times", en réaffirmant son soutien inconditionnel à l'État hébreu.

Publicité

Le président américain Barack Obama assure dans une interview au "New York Times" que l'affaiblissement d'Israël serait un "échec fondamental de [sa] présidence", réaffirmant sa solidarité avec son allié de longue date malgré les récentes divergences sur l'accord nucléaire iranien.

"Je considérerais comme un échec de ma part, un échec fondamental de ma présidence, si pendant mon mandat ou en conséquence du travail que j'ai effectué, Israël devenait plus vulnérable", a déclaré le président américain dans une interview vidéo de 45 minutes publiée dimanche sur le site du quotidien américain.

Barack Obama a dit qu'il ne s'agirait "pas seulement d'un échec stratégique", mais aussi d’un "échec moral", ajoutant qu'aucun désaccord entre Israël et les États-Unis ne pouvait briser ce qui les unit.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dénoncé à plusieurs reprises l'accord entre Téhéran et les puissances mondiales comme un "très mauvais accord", arguant qu'il laissait l'Iran maintenir une large infrastructure nucléaire.

Les deux dirigeants se sont également affrontés sur la question du processus de paix au Moyen-Orient, alors qu'Israël s'oppose à la création d'un État palestinien et que la Maison Blanche cherche une solution "à deux États".

"Même lors des désaccords que j'ai eus avec le Premier ministre Netanyahou à la fois sur l'Iran et sur la question palestinienne, j'ai été cohérent en maintenant que notre défense d'Israël était inébranlable", assure Barack Obama.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine