PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

États-Unis : le républicain Rand Paul dans la course à la Maison Blanche

Le sénateur Rand Paul, fils de l'ancien candidat Ron Paul, s'est lancé dans la course à l'investiture républicaine aux États-Unis.
Le sénateur Rand Paul, fils de l'ancien candidat Ron Paul, s'est lancé dans la course à l'investiture républicaine aux États-Unis. Mandel Ngan, AFP

Le sénateur Rand Paul, conservateur libertarien et précurseur du Tea Party aux États-Unis, est devenu mardi le deuxième républicain d'envergure à se lancer dans la course pour la présidentielle américaine de 2016.

Publicité

"Je suis candidat à la présidence afin de rendre à notre pays les principes de liberté et d'un gouvernement limité." C'est sur son site que le sénateur Rand Paul, conservateur libertarien et précurseur du Tea Party, s’est lancé mardi 7 avril dans la course pour la présidentielle américaine de 2016.

Âgé de 52 ans, Rand Paul représente l'aile libertaire du parti républicain. Cet ophtalmologiste a lancé sa carrière politique en 2009, au tout début du mouvement anti-impôts et anti-État, appelé à exercer une influence démesurée au sein du parti républicain durant les années Obama : le Tea Party. Son père, Ron Paul, qu’il considère comme son héros politique, fut candidat à la présidentielle de 1988, puis aux primaires républicaines de 2008 et 2012.

Rand Paul est le deuxième républicain d’envergure à se lancer dans la course après Ted Cruz, qui a lancé un appel aux évangéliques il y a deux semaines. Jeb Bush, qui mène les sondages des primaires, n’a lui pas encore officialisé sa candidature.

Côté démocrate, Hillary Clinton a déjà ses équipes en place et des bureaux de campagne, suggérant un lancement officiel de sa course à la Maison Blanche dans les prochaines semaines.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine