INTERNET

Vivendi confirme avoir déposé une offre pour Dailymotion

Vivendi a confirmé être intéressé par Dailymotion mais sans préciser le montant de l'offre soumise à Orange
Vivendi a confirmé être intéressé par Dailymotion mais sans préciser le montant de l'offre soumise à Orange AFP

Vivendi a confirmé mardi avoir fait une offre à Orange pour la reprise de Dailymotion tout en refusant d'en dévoiler le montant. Selon "Le Monde", elle pourrait atteindre 250 millions d'euros.

Publicité

Le site Dailymotion est décidement très courtisé... mais jamais, encore, racheté. Cette fois-ci, c'est le groupe français Vivendi qui a annoncé, mardi 7 avril, avoir soumis une offre à Orange pour reprendre le célèbre concurrent français de YouTube.

Vivendi n'a pas précisé si son intérêt porte sur l'ensemble de Dailymotion, et n'a pas non plus évoqué le montant de l'offre. La veille, le quotidien "Le Monde" avait affirmé que le groupe français était prêt à racheter la quasi-totalité de la plateforme de vidéo en ligne pour 250 millions d'euros.

L'annonce de l'offre française intervient alors que le groupe hongkongais PCCW a déclaré ne plus être intéressé par Dailymotion. Depuis la mi-mars, ce géant chinois des télécommunications était, d'après le "Wall Street Journal", en négociation pour racheter 49 % du site français.

Décourager "la participation d'entreprises internationales"

PCCW a cité l'attitude du gouvernement français pour justifier son retrait du dossier Dailymotion. Les responsables du groupe estiment que la volonté affichée des autorités françaises de "favoriser une solution européenne" a de quoi décourager la "participation d'entreprises internationales".

Cette décision fait suite à la déclaration du ministre français de l'Économie, Emmanuel Macron, qui avait souhaité, la semaine dernière, qu'Orange étudie les éventuelles offres europénnes.

Sur ce dossier, l'actuel patron de Bercy semble donc épouser les vues de son prédécesseurs Arnaud Montebourg qui s'était opposé à la vente de Dailymotion à Yahoo! en 2013.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine