Accéder au contenu principal
Dans la presse

"L'indifférence meurtrière"

France 24

Presse française, mardi 7 avril 2015. Au menu de cette revue de presse, le sort des réfugiés de Lampedusa, en Italie, les projets en cours ou enterrés par le gouvernement, la préparation du Congrès de Poitiers au PS et de la primaire à l’UMP.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, le sort des réfugiés sur l’île de Lampedusa, en Italie.
 
Samedi, 1500 personnes, venues d’Afrique et du Moyen-Orient, ont été recueillies au large de l’île sicilienne. Libération s’indigne de voir Lampedusa se retrouver seule une nouvelle fois pour accueillir ces milliers de réfugiés, et de «l’indifférence meurtrière» de l’Europe. «Les crises aux portes de l’Europe, au Proche-Orient et en Afrique engendrent des mouvements de population énormes»,rappelle le porte-parole de l’OIM, qui ajoute que«cela fait (maintenant) plusieurs mois que les migrants disent que la situation en Libye est devenue extrêmement difficile, surtout pour les Subsahariens, qui sont régulièrement menacés et battus».
 
Parmi les réfugiés qui tentent de gagner l’Europe, il y a notamment des chrétiens de Syrie, une minorité à laquelle des catholiques français ont décidé d’aller apporter leur soutien. Le Parisien raconte l’histoire de ce pèlerinage, organisé par l’association SOS Chrétiens d’Orient, un collectif proche de la Manif pour tous. 33 pèlerins français «de tous âges» font partie de ce que le journal évoque comme une «curieuse (et périlleuse) épopée». Partis dimanche pour rejoindre Damas, ces catholiques voyagent sous la protection des forces d’Assad, ce qui ne semble «nullement» les déranger. Malgré «le risque d’instrumentalisation, le risque tout court», pas question de renoncer au voyage. «On ne peut pas dire qu’il ait tout réussi, dit Pierre, 70 ans, à propos d’Assad. Mais il a su protéger les minorités. Et puis que veut-on ? Que le pays explose et qu’il ressemble à l’Irak ou à la Libye? Parfois, il vaut mieux un ordre injuste, plutôt que le désordre généralisé».
 
A la Une également, le projet de loi que va présenter ce mois-ci le ministre du Travail, François Rebsamen. Les Echos ont lu le texte et expliquent que la réforme des instances représentatives du personnel en est le sujet «le plus sensible».
 
Quant au Figaro, il s’est procuré l’étude qu’avait commandée l’ex-ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui envisageait l’exploitation du gaz de schiste - une étude que le gouvernement se serait «empressé d’envoyer aux oubliettes», d’après le Figaro, qui regrette d’autant plus la décision de Hollande, que l’étude concluait qu’il était possible d’exploiter le gaz de schiste sans recourir à la fracturation hydraulique, «honnie des écologistes». Le journal s’indigne de ce que «Duflot, qui ne pèse rien», «dicte (au gouvernement) sa politique énergétique. Le schiste vaut bien un schisme à gauche».
 
Pas de schisme en vue, en revanche, ni au PS ni à l’UMP. Le Figaro, toujours, raconte que les grandes manœuvres pour le congrès de Poitiers du PS ont redoublé d’intensité, à quelques jours de la date limite du dépôt des motions. «Sauf énorme surprise », annonce journal, «Cambadélis devrait conserver son poste».
 
Grandes manoeuvres également à l’UMP, dont le bureau politique doit valider ce soir la charte de la primaire de 2016 – une primaire qui sera ouverte au centre, selon le Figaro.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.