CÔTE D'IVOIRE

Vidéo : À Abidjan, les éleveurs craignent le retour de la grippe aviaire

Pour éviter la propagation du virus, la Côte d'Ivoire a déjà interdit toute importation de volaille burkinabè.
Pour éviter la propagation du virus, la Côte d'Ivoire a déjà interdit toute importation de volaille burkinabè. Capture d'écran France 24

Abidjan accueille son premier salon de l’agriculture depuis 1999. Mais la résurgence de la grippe aviaire au Burkina Faso voisin inquiète nombre d’éleveurs de volailles. Aucun cas n’a pour l’instant été identifié sur le sol ivoirien.

Publicité

À Abidjan, en Côte d’Ivoire, le salon de l’agriculture et des ressources animales, qui se clôturera le dimanche 12 avril, bat actuellement son plein. Les 600 exposants s’attendent à accueillir jusqu’à 500 000 visiteurs.

Alors que tous les éleveurs présents se réjouissaient de voir le retour de cet événement qui n’avait plus eu lieu depuis seize ans, la présence de cas de grippe aviaire au Burkina Faso voisin a terni le rendez-vous. Pour contenir la maladie, 115 000 volailles y ont déjà été abattues.

La Côte d’Ivoire, touchée il y a neuf ans par l'épidémie de virus H5N1 qui avait atteint toute la sous-région, a d'ores et déjà interdit toute importation de volaille burkinabé. Et 30 000 bêtes ont ainsi été bloquées à la frontière.

Les professionnels se montrent rassurants : aucun cas de volatiles atteints du virus H5N1 n’a été identifié sur le sol ivoirien.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine