LIGUE DES CHAMPIONS

Solide et séduisant, l'AS Monaco a finalement craqué face à la Juventus

Le milieu de terrain de la Juve Arturo Vidal a donné la victoire à la Juventus Turin.
Le milieu de terrain de la Juve Arturo Vidal a donné la victoire à la Juventus Turin. AFP

Malgré une belle prestation à Turin, l'AS Monaco a concédé une courte défaite face à la Juventus (1-0). Les joueurs de la Principauté devront réaliser un exploit dans une semaine à Louis-II pour voir les demi-finales de la Ligue des champions.

Publicité

Sans toutefois démériter au Stadio Juventus, l'AS Monaco a été vaincu, mardi 14 avril au soir, face à la Juventus Turin (1-0). Devant près de 41 000 supporters, les Monégasques ont tenu la dragée haute à des Bianconeri malmenés et en manque d'efficacité. La Juve, qui a toutefois tenu le ballon tout le match, s'en est remis à un penalty généreux transformé par Vidal à l'heure de jeu pour décrocher un court succès à domicile.

Au cours de la première période, les 22 acteurs ont livré une prestation enlevée, et, sans surprise, les Bianconeri, ont mis le pied sur le ballon, sans pour autant parvenir à trouver la faille. Les locaux, avec 66 % de possession de balle, ont eu plusieurs opportunités, mais Carlos Tevez, seul par deux fois face à Subasic, n'a pas réussi à trouver le chemin des filets (7e, 27e).

À l'inverse, les Monégasques ont profité du placement haut du bloc turinois pour opérer en contre. Et, par deux fois, ils ont failli surprendre leurs hôtes, mais Kurzawa (8e) puis Ferreira Carrasco (11e) ont buté sur un Buffon impérial.

Et Vidal, qui a bénéficié d'un caviar de Tevez et hérité du ballon côté gauche, n'a pas su conclure non plus face à Subasic, en toute fin de première période (45e).

Triste coup du sort

Au retour des vestiaires, le scénario a repris son cours sans faire de vague durant une dizaine de minutes. La Juve a poussé de plus en plus fort, face à des Monégasques appliqués mais recroquevillés en défense.

Et, à la 53e minute, Bernardo Silva, nouvel entrant à la place de Dirar, a failli créer la surprise. Lancé seul sur un nouveau contre des joueurs de la Principauté, le jeune Portugais a décoché une lourde frappe que Buffon s'est employé à détourner du bout du gant droit...

Finalement, les Turinois ont trouvé la faille sur un coup du sort. À la retombée d'un long ballon en direction de la surface de Subasic, Morata s'est écroulé suite à un contact avec Carvalho. L'arbitre central, qui a hésité quelques secondes, a finalement sifflé un penalty très sévère, au vu des images. Une opportunité que n'a pas manqué de convertir l'international chilien Arturo Vidal d'un plat du pied droit (57e).

Derrière, Monaco a tenté de revenir, sans pour autant se montrer véritablement dangereux. À l'inverse, c'est une Juventus rassurée qui failli doubler la mise dans la foulée, mais la frappe lointaine de Morata n'a finalement pas trouvé le cadre (67e).

Même l'entrée de Berbatov, laissé au repos d'entrée au profit de Martial, n'a pas bousculé les plans de la Juve... L'attaquant bulgare a été sollicité d'entrée par un corner de Moutinho, mais sa tête est passé juste au-dessus du but des locaux (72e).

Derrière, les Monégasques ont poussé, mais les Turinois ont globalement maîtrisé les débats et assuré un succès crucial. Les Monégasques, eux, n'ont désormais plus le choix. Dans six jours, à Louis-II, les hommes de Leonardo Jardim devront marquer au moins un but pour passer. Un véritable défi pour Berbatov et ses coéquipiers, qui peinent à trouver le chemin des filets à domicile depuis plusieurs semaines.

Live Blog Juventus Turin - AS Monaco : suivez en direct le 1/4 de finale de la Ligue des champions

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine