Accéder au contenu principal
RUSSIE

Le clip de campagne d'Hillary Clinton interdit aux mineurs en Russie

La présence de couples homosexuels dans le clip de campagne d'Hillary Clinton dérange la chaîne de télévision Dozhd en Russie.
La présence de couples homosexuels dans le clip de campagne d'Hillary Clinton dérange la chaîne de télévision Dozhd en Russie. Capture d'écran du clip d'Hillary Clinton
2 min

La chaîne de télévision russe Dozhd a décidé d'interdire aux moins de 18 ans le clip de campagne d'Hillary Clinton, par crainte de tomber sous le coup des sanctions d'une loi russe contre la "propagande homosexuelle" auprès des mineurs.

Publicité

À peine sorti, le clip de campagne d'Hillary Clinton a été interdit aux moins de 18 ans par une télévision russe. La chaîne Dozhd, média d’opposition pourtant connu pour son indépendance, a pris cette décision pour éviter d'être accusé de "propagande homosexuelle".

Sur le site de la chaîne, le clip est disponible mais la télévision a préféré apposer un bandeau "interdit aux moins de 18 ans" sur la vidéo, dans laquelle apparaissent plusieurs couples homosexuels masculins et féminins.

Auto-censure pour éviter la fermeture temporaire

Selon la chaîne américaine ABC News, qui cite le porte-parole de la chaîne russe, Dozhd s'est auto-censurée et n'a reçu aucun ordre des autorités russes.

Depuis l’adoption de plusieurs lois controversées en juin 2013, la "propagande pour les relations sexuelles non traditionnelles devant mineur" est passible d’amendes de 100 à 125 euros pour une personne physique en Russie. Une personne dépositaire de l’autorité publique risque une amende de 1 000 à 1 250 euros et une personne morale, de 19 000 à 23 500 euros. Les sanctions sont encore plus sévères si cette "propagande" est effectuée sur Internet, les organisations et autres entités juridiques risquant par exemple dans ce cas d’être fermées jusqu’à 90 jours.

Ce média n'est pas le premier à craindre les menaces des sanctions brandies par Moscou. Le numéro un mondial de l'ameublement, Ikea, avait annoncé en mars 2015 qu'il allait fermer l'un de ses sites internet en Russie suite à la publication dans son catalogue en ligne de photos de familles "quel que soit leur genre ou leur orientation sexuelle". En 2013, le producteur d'ameublement avait déjà dû retirer un reportage sur un couple de lesbiennes de son site internet russe.

>> À lire sur France 24 : Hillary Clinton officiellement candidate à la présidentielle américaine de 2016

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.