FRANCE

"Charlie Hebdo" : une "lettre ouverte" de Charb publiée à titre posthume

Charb, l'ancien directeur de "Charlie Hebdo", en 2012.
Charb, l'ancien directeur de "Charlie Hebdo", en 2012. François Guillot, AFP

Tué dans l'attaque contre "Charlie hebdo", Charb, l'ancien directeur du journal, s'était lancé dans l'écriture d'un livre pour répondre à ses détracteurs qui l'accusaient d'islamophobie. L'ouvrage en question paraît ce jeudi.

Publicité

Il avait rendu le manuscrit deux jours avant la fusillade. Charb, l’ancien directeur de "Charlie Hebdo", abattu le 7 janvier dans l’attaque terroriste de sa rédaction, avait décidé de se lancer dans l’écriture d’un ouvrage ou plutôt d’une "lettre ouverte" pour répondre à tous ses détracteurs qui l’accusaient - lui et sa rédaction – d’islamophobie.

Trois mois après sa tragique disparition, les éditions "Les Échappés" publient jeudi 16 avril ce livre posthume - à valeur testamentaire - baptisé "Lettre ouverte aux escrocs de l'islamophobie qui font le jeu des racistes". On y retrouve la verve acide et la plume acérée du journaliste qui règle ses comptes autant avec les vieux poncifs racistes qui collent à la peau de son hebdo qu’avec le vieux et "dégueulasse" paternalisme de gauche.

Extraits de sa "lettre ouverte" publiés dans "L'Obs" :

"Le problème ce n'est ni le Coran, ni la Bible, romans soporifiques, incohérents et mal écrits"

"Avoir peur de l'islam est sans doute crétin, absurde, et plein d'autres choses encore, mais ce n'est pas un délit. (…) le problème, ce n'est ni le Coran ni la Bible, romans soporifiques, incohérents et mal écrits, mais le fidèle qui lit le Coran ou la Bible comme on lit la notice de montage d'une étagère Ikea."

"En vertu de quelle théorie tordue l'humour serait-il moins compatible avec l'islam qu'avec n'importe quelle autre religion ?"

"En vertu de quelle théorie tordue l'humour serait-il moins compatible avec l'islam qu'avec n'importe quelle autre religion ? (…) Si on laisse entendre qu'on peut rire de tout, sauf de certains aspects de l'islam parce que les musulmans sont beaucoup plus susceptibles que le reste de la population, que fait-on, sinon de la discrimination ? Il serait temps d'en finir avec ce paternalisme dégueulasse de l'intellectuel bourgeois blanc 'de gauche' qui cherche à exister auprès de 'pauvres malheureux sous-éduqués'."

"Lettre ouverte aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes", éd. Les Échappées, avril 2015, 13,90 euros

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine