ACCIDENT AÉRIEN

Crash du vol Germanwings : l'Allemagne rend un hommage national aux victimes

Préparatifs dans la cathédrale de Cologne à la veille d'une célébration à la mémoire des victimes du crash du vol Germanwings.
Préparatifs dans la cathédrale de Cologne à la veille d'une célébration à la mémoire des victimes du crash du vol Germanwings. Rolf Vennenbernd, AFP

L'Allemagne a rendu vendredi un hommage national aux victimes du crash de l'avion de la Germanwings dans les Alpes françaises, le 24 mars dernier. Le président Joachim Gauck et la chancelière Angela Merkel étaient présents.

Publicité

L'Allemagne s'est rassemblé vendredi 17 avril en la cathédrale de Cologne pour rendre un hommage national aux 150 personnes mortes dans le crash de l'avion de la Germanwings dans les Alpes françaises, le 24 mars dernier. Le président allemand Joachim Gauck et la chancelière Angela Merkel étaient présents.

Alors que les drapeaux sont en berne dans tout le pays, un service religieux œcuménique s'est tenu à partir de 11 h dans la plus grande cathédrale gothique du nord de l'Europe, un monument emblématique de l'Allemagne qui échappa pour l'essentiel aux bombardements alliés.

Le président Joachim Gauck, pasteur luthérien, a pris la parole. Les présidents des chambres basse et haute du Parlement allemand étaient également présents. L'Espagne était  représentée par le ministre de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz, et la France par le secrétaire d'État chargé des Transports Alain Vidalies.

Les préparatifs ont commencé dès jeudi : 150 cierges blancs ont été alignés sur les marches en bois du chœur et à l'extérieur, un immense drapeau blanc à croix noire flotte au-dessus du portail.

Quelque 1 400 invités, dont plus de 500 proches de disparus, doivent participer à cette cérémonie nationale de deuil, retransmise en direct sur plusieurs chaînes de télévision, dont la première chaîne publique ARD, près de quatre semaines après le drame. Chacun pourra déposer des fleurs et des bougies autour de la cathédrale et devant la gare ferroviaire toute proche, où seront dressés des écrans pour une retransmission en plein air.

Le 24 mars, un Airbus A320 de la compagnie Germanwings reliant Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé dans les Alpes françaises du sud, faisant 150 morts, dont 72 Allemands et 50 Espagnols. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'avion a été précipité volontairement contre les montagnes par son copilote allemand, qui souffrait de problèmes psychiatriques.

Le PDG du groupe Lufthansa Carsten Spohr, ainsi que celui de sa filiale à bas coût Germanwings, doivent également assister à la cérémonie.

La catastrophe a suscité une émotion très forte dans tous les pays concernés. L'Allemagne s'est notamment émue du décès de 16 lycéens et deux enseignantes issus de la petite bourgade de Haltern am See, dans l'ouest du pays, qui rentraient d'un voyage scolaire en Espagne.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine