SPECTACLE

Le Cirque du Soleil vendu à des investisseurs américains et chinois

Des membres du Cirque du Soleil durant un spectacle donné en septembre 2014 à New York.
Des membres du Cirque du Soleil durant un spectacle donné en septembre 2014 à New York. Timothy A. Clary, AFP

Le groupe d'investissements américain TPG a mis la main sur le très renommé Cirque du Soleil. Une firme chinoise détiendra également des participations. Les nouveaux acquéreurs entendent développer la présence de la troupe canadienne en Chine.

Publicité

Le Cirque du Soleil a été vendu à un consortium dirigé par la société d'investissements américaine TPG, qui comprend notamment un investisseur chinois, a annoncé lundi 30 avril la célèbre troupe canadienne. Le montant de la transaction n’a toutefois pas été dévoilé.

TPG détiendra une participation "majoritaire" dans l'entreprise, tandis que son fondateur Guy Laliberté conservera une participation minoritaire et continuera à contribuer à la direction stratégique et artistique de la société.

Le siège social reste à Montréal

Selon les médias locaux, la transaction porte est estimée à 1,5 milliard de dollars et TPG détiendra une participation d'environ 60 % dans l'entreprise.

Selon le journal "La Presse", la société chinoise Fosun Capital - qui est parvenue à racheter le Club Méditerranée en février après une longue bataille boursière - aura environ 20 %, contre 10 % pour Guy Laliberté et 10 % pour la Caisse de dépôt et de placement du Québec, le bras armé de la province francophone pour les investissements.

Le siège social sera maintenu à Montréal. Avant la transaction, Guy Laliberté détenait 90 % du capital du Cirque du Soleil, le solde étant détenu par des intérêts de Dubaï.

Avec cet achat, les nouveaux acquéreurs visent l'expansion du Cirque du Soleil en Chine, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine