Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Foot européen : la Juventus, le Bayern et Chelsea assurés d’être champions

La Juventus sur le point d'empocher un quatrième titre de champion consécutif.
La Juventus sur le point d'empocher un quatrième titre de champion consécutif. MARCO BERTORELLO / AFP
3 min

Le week-end de foot en Europe a été marqué par les victoires de la Juventus de Turin, du Bayern Munich et de Chelsea, qui filent droit vers le titre dans leur championnat respectif. De son côté, Arsenal s’est qualifié pour la finale de la Cup.

Publicité

Liga : Le Barça et le Real ne se quittent plus

Sans briller, le FC Barcelone a assuré l’essentiel face au FC Valence, en s’imposant (2-0) grâce à une ouverture du score précoce de l’intenable Luis Suarez, ainsi qu'au 400e but en Blaugrana de Lionel Messi. Les Catalans conservent ainsi leur première place et leur maigre avance de deux points sur le Real Madrid. Les Madrilènes ont eux battu Malaga (3-1) avec notamment un but de James Rodriguez, en grande forme depuis son retour de blessure. Mais ils ont perdu leur génie croate Luka Modric sur blessure. Derrière ce duo infernal, l'Atletico Madrid (troisième) de "Cholo" Simeone s’est imposé à La Corogne (1-2) acquis grâce au doublé de l’incontournable français Antoine Griezmann, auteur de 20 buts depuis le début du championnat.

Premier League : Chelsea y va tout droit

Plus rien ne semble pouvoir arrêter Chelsea qui possède 10 points d’avance sur Arsenal en tête du championnat anglais. Bien que dominés tout au long de la partie, les Blues ont dicté leur loi contre Manchester United (1-0), grâce à un but d’Eden Hazard, au terme d’une belle action collective sur la pelouse de Stamford Bridge. De leur côté, les Gunners, se sont hissés en finale de la Cup aux dépens de Reading (1-2) a.p.). Ils défendront leur titre face à Aston Villa, tombeur surprise de Liverpool en demi-finale (2-1).

Ligue 1 : Le PSG se place, Lyon cale, Marseille ne répond plus

Si Lyon a conservé la tête du classement au soir de la 33e journée malgré son match nul (2-2) dans un derby haletant face au rival de toujours Saint-Etienne, le Paris Saint-Germain, qui s'est imposé à Nice (1-3), est revenu à la hauteur des Rhodaniens. Avec 65 points, mais une différence de but défavorable (7 but de mieux pour les Gones), les Parisiens ont bel et bien réalisé la bonne opération du week-end, en sachant qu’ils ont un match en retard à disputer le mardi 28 avril, contre Metz. De son côté, l’OM a aligné une troisième défaite consécutive, en s’inclinant à Nantes (1-0) vendredi soir, compromettant un peu plus ses chances de finir sur le podium.

Serie A : la Juve à six points du titre

La Juventus de Turin est quasi assurée de remporter un quatrième titre de champion consécutif. Les coéquipiers de "Gigi" Buffon ne sont plus qu’à deux victoires d'un 31e scudetto après celle acquise face à son dauphin, la Lazio de Rome (2-0), désormais reléguée à 15 points, comme la Roma (troisième), tenue en échec pour la énième fois en 2015 (1-1) contre l'Atalanta Bergame. En milieu de tableau, le duo milanais a une nouvelle fois déçu : le derby entre l’AC Milan et l’Inter ayant accouché d'un triste match nul (0-0).

Bundesliga : le Bayern se rapproche du sacre

En Allemagne, le Bayern Munich s'est rapproché un peu plus de son 25e titre national en s'imposant sans briller à Hoffenheim (0-2). Les Bavarois, toujours privés de nombreux joueurs (dont Ribéry et Robben) avaient clairement la tête à son quart de finale retour de la Ligue des champions chez eux, où ils devront renverser Porto, vainqueur surprise (3-1) à l'aller. Derrière eux pointe Wolfsburg à 12 points, tenu en échec (1-1) sur ses terres par Schalke 04. Tandis que la lutte pour la troisième place reste très ouverte, entre le Bayer Leverkusen, large vainqueur de Hanovre (4-0), qui déloge le  Mönchengladbach, tenu en échec à Francfort (0-0), du podium à la différence de but.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.