SYRIE

Interrogé par France 2, Bachar al-Assad campe sur ses positions

Le président syrien a été interviewé par David Pujadas le 19 avril à Damas.
Le président syrien a été interviewé par David Pujadas le 19 avril à Damas. Capture d'écran

Après quatre ans d'une guerre meurtrière, le président syrien répond pour la première fois aux questions d'une chaîne de télévision française, publique de surcroît, France 2. L'entretien doit être diffusé au journal de 20h ce lundi.

Publicité

Plus de quatre ans après le début du conflit sanglant qui déchire la Syrie, la chaîne française de télévision publique France 2 a interviewé le président syrien Bachar al-Assad, à Damas.

Dans des extraits diffusés dans le bulletin matinal de la chaîne, l'homme fort de Damas campe sur ses positions et livre un discours inchangé depuis le début de la crise.

Alors que David Pujadas, présentateur vedette du journal de 20 heures de France 2, lui montre une image de barrils d'explosifs largué par des hélicoptères, dont seule l'armée syrienne dispose en Syrie, Assad nie en bloc et soutient que son armée n'utilise que des armes conventionnelles.

Il revient ensuite sur des contacts entre les services secrets français et syriens, expliquant qu'ils ont eu lieu à la seule initiative de la France et qu'ils n'ont donné lieu à aucune collaboration. Il a ensuite accusé Paris de "soutenir les terroristes qui tuent des citoyens syriens".

L'entretien dans son intégralité doit être diffusé lundi 20 avril dans le journal de 20 heures de la chaîne. Le président syrien devrait revenir sur la mort de Gilles Jacquier, reporter de France 2 tué en 2012 à Homs.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine