Dans la presse

"Derrière les islamistes, les bassistes"

France 24

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 20 avril, la mort de 700 clandestins en Méditerranée, l’exécution de 28 chrétiens éthiopiens par l’organisation de l’État islamique, des révélations sur le fonctionnement du groupe jihadiste et le passé de l'acteur Ben Affleck.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également sur votre PC en devenant fan sur Facebook

À la une de la presse européenne, lundi matin, ce nouveau naufrage en Méditerranée. D’après les rares rescapés, 700 clandestins seraient morts dans la nuit de samedi à dimanche, lors du chavirement de leur embarcation.

"Ils sont morts en rêvant de l’Europe", titre le "Corriere della Sera", qui reprend les mots du chef de l’État italien, prononcés quelques heures avant cette tragédie. Face à la multiplication des naufrages en Méditerranée, Sergio Mattarella en appelait à un sursaut de l’UE, faute de quoi les Européens risquaient de "perdre [leur] humanité". Principale porte d’entrée des clandestins en Europe avec la Grèce, l’Italie se retrouve submergée par les flots des migrants, et dénonce "l’impuissance" de ses partenaires européens. "La Stampa" déplore l’absence de politique d’immigration commune et demande une révision des accords de Dublin, qui imposent aux migrants de demander l’asile dans le pays d’arrivée. Quant à "La Repubblica", qui évoque une "hécatombe", le quotidien rappelle l’exhortation du pape François, invitant la communauté internationale à "agir avec rapidité pour éviter que les tragédies ne se répètent".

"Le Soir" pointe le "naufrage de la politique européenne" et s’indigne de l’attitude des gouvernements européens : "Leur attente impassible devant ce sablier dont chaque grain versé est une vie humaine perdue, s’explique par l’aveuglement des uns, ou le cynisme des autres, attendant qu’un nombre 'suffisant' de morts crée les conditions d’une mobilisation".

L’heure de cette mobilisation a-t-elle enfin sonné ?  "The Independent" s’interroge : "Combien de migrants devront-ils encore mourir pour que nos dirigeants fassent passer le partage de l’humanité devant les postures politiques ?". Interrogés par "The Guardian", des passeurs libyens assurent que la fin de l’opération Mare Nostrum n’a en aucune façon dissuadé les migrants d’avoir recours à leurs services - des immigrés qui paient jusqu’à 10 000 dollars leur tentative de gagner l’Europe. Parmi eux, des dizaines de milliers de Syriens et d’Africains, qui fuient la guerre civile dans leur pays.

Particulièrement ciblés par les jihadistes, les chrétiens tentent eux aussi de fuir. "The New York Times" revient sur l’exécution dont la vidéo a été diffusée dimanche, par l'organisation de l’État islamique, qui montre la mise à mort d’au moins 28 hommes présentés comme des  "ressortissants de la croix" de "l'Église éthiopienne ennemie" - probablement des migrants  interceptés par des affidés du groupe en Libye, selon les autorités éthiopiennes.

Partie intégrante de la stratégie du mouvement islamiste, la terreur n’est cependant qu’une des cartes que l’organisation de l’État islamique a en main. Selon "Der Spiegel", qui livre les résultats d’une longue enquête consacrée au mouvement, un ancien officier de Saddam Hussein  aurait méticuleusement et habilement conçu la prise de contrôle du nord de la Syrie, en ayant recours aux méthodes de surveillance, d’espionnage, d'assassinats et d'enlèvements qui avaient si bien fait leur preuve sous l’ère du dictateur irakien.

On termine avec tout autre chose, la tentative de Ben Affleck de dissimuler une partie de sa généalogie. Lu sur "The Daily Beast".

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine