YÉMEN

La coalition saoudienne annonce la fin de l'offensive aérienne au Yémen

Un membre de la sécurité saoudienne à côté d'une réplique de jet saoudien opérant des frappes au Yémen.
Un membre de la sécurité saoudienne à côté d'une réplique de jet saoudien opérant des frappes au Yémen. Fayez Nureldine, AFP

La coalition mise en place par l'Arabie Saoudite a annoncé, mardi sur la chaîne Al Arabia, mettre fin à son offensive aérienne. Une nouvelle campagne, centrée sur la "sécurité" et le "contre-terrorisme", doit prendre la relève.

Publicité

La coalition mise en place par Riyad pour endiguer la progression des miliciens chiites houthis au Yémen a annoncé, mardi 21 avril, la fin de sa campagne aérienne, dans une déclaration lue par un porte-parole de la coalition, sur la chaîne de télévision saoudienne Al Arabia.

Le général Ahmed al-Assiri a ainsi annoncé la "fin de l'opération 'Tempête décisive' à la demande du gouvernement et du président yéménites". L'intervention militaire avait été lancée le 26 mars à la demande du président Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié en Arabie saoudite. Elle visait les Houthis, accusés de liens avec l'Iran, qui a d'ailleurs salué, mardi soir, "un pas en avant" avec l'arrêt des frappes.
 
Riyad et ses alliés sunnites estiment avoir atteint leurs objectifs militaires et réussi avec "avec succès à éliminer les menaces pesant sur les pays voisins". Le porte-parole a notamment fait état de la "destruction d'armes lourdes et de missiles balistiques qui avaient été saisis par la milice houthie et les forces de (l'ancien président) Ali Abdallah Saleh dans des bases et camps de l'armée".
 
L'opération "Rétablir l'espoir" prend la relève
 
Pour autant, un porte-parole de l’armée saoudienne a précisé que la coalition continuerait d’empêcher les miliciens houthis de se déplacer à l’intérieur du Yémen et que le blocus maritime sera maintenu.

Aux bombardements aériens de "Tempête décisive" va donc succéder la nouvelle campagne, "Rétablir l’espoir". Elle doit porter sur la reprise du processus politique au Yémen, la fourniture d'aides humanitaires et la "lutte contre le terrorisme" dans un pays où Al-Qaïda est très actif.

"L'opération 'Rétablir l'espoir' commence avec les objectifs suivants : continuer à protéger les civils, à combattre le terrorisme, à faciliter l'évacuation des ressortissants
étrangers et intensifier l'aide humanitaire et l'assistance médicale au peuple yémenite", a précisé Ahmed al-Assiri, soulignant que cette nouvelle phase associait des actions politique, diplomatique et militaire.

Avec Reuters et AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine