LIGUE DES CHAMPIONS

Barça - PSG : "Ce qui est bien, c'est qu'on n'a rien à perdre"

L'entraîneur du PSG Laurent Blanc donne ses dernières consignes avant le match contre le Barça, qui aura lieu le 21 avril au Camp Nou.
L'entraîneur du PSG Laurent Blanc donne ses dernières consignes avant le match contre le Barça, qui aura lieu le 21 avril au Camp Nou. Josep Lago, AFP

Une semaine après la claque prise au Parc des princes face au Barça, le PSG a une infime chance de se qualifier pour les demi-finales de la C1. Au Camp Nou, les Parisiens veulent surtout montrer une autre image de leur équipe.

Publicité

, envoyée spéciale à Barcelone

Reste-t-il encore un petit peu d'espoir pour le Paris Saint-Germain en Ligue des champions ? Une semaine après leur cuisante défaite (3-1) en quart de finale aller et à quelques heures du match retour contre le FC Barcelone, la question est sur toutes les lèvres. "Je suis un garçon assez réaliste. Vous nous demandez tous comment on fait pour y croire. On y croit, comme vous. On sait la tâche qui nous attend demain (mardi 21 avril, NDLR) et elle est extrêmement difficile", a répondu avec franchise en conférence de presse l'entraîneur parisien Laurent Blanc.

FC Barcelone - PSG : vers un miracle pour Paris ? LIGUE DES CHAMPIONS

Les joueurs ont également bien conscience qu'un énorme défi les attend au Camp Nou, mais malgré tout, ils ne s'avouent pas déjà perdants. "C'est sûr que cela va être un match difficile, mais ce qui est bien, c'est qu'on n'a rien à perdre, a ainsi affirmé Javier Pastore, l'homme fort de l'équipe en ce moment, auteur d'un doublé ce week-end contre Nice. On y croit car on a travaillé pour. Le football est un jeu. Il y a toujours la possibilité de gagner et de perdre aussi. Nous avons la possibilité de faire un bon match."

"Marquer des buts et ne pas en prendre"

Mais sur le papier, la mission s'annonce des plus ardues. Les Parisiens doivent impérativement inscrire trois buts face aux Catalans pour espérer se qualifier. Un renversement qui ne s'est jamais produit dans l'histoire de la Ligue des champions. Alors que le Barça affiche une forme olympique depuis le début de l'année, Laurent Blanc sait qu'il sera difficile de résister face à l'appétit des attaquants catalans Messi, Neymar ou encore Suarez : "Le seul problème contre Barcelone, et cela en est un gros, est qu'il faut marquer des buts et surtout ne pas en prendre. C'est quasiment impossible. Ils ont des joueurs offensifs d'une qualité incroyable." Autre énorme difficulté selon lui, la fatigue qui commence à se faire sentir en raison d'un calendrier particulièrement chargé en cette fin de saison. "Demain, les deux équipes ne seront pas au top car nous jouons tous les trois jours depuis un mois, a-t-il affirmé. Un match comme cela, on devrait avoir plus de temps pour le préparer, mais ce n'est pas le cas, que ce soit pour Barcelone ou pour Paris."

Au-delà de la qualification, il s'agit avant tout pour Laurent Blanc de laver l'affront de la débâcle au Parc des princes. "J'espère qu'on va montrer qu'on est meilleur que ce qu'on a fait voir à l'aller", a-t-il insisté. Pour y parvenir, il devra se passer de Thiago Motta et Thiago Silva toujours blessés, mais il pourra compter sur le retour de deux pièces maîtresses de son effectif : Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic. "Zlatan a beaucoup d'impact car il ne doute pratiquement jamais ou il ne le montre pas. Il est très sûr de lui. Il aime ce genre de match où on n'a rien à perdre", a-t-il déclaré au sujet de l'attaquant suédois. Et d'ajouter : "C’est un joueur qui nous aidera bien sûr parce que, des très bons joueurs et des buteurs, c’est très important de les avoir, et c’est quand on ne les a pas qu’on s’aperçoit de l’importance qu’ils peuvent avoir dans les matches."

"Autant d'intensité"

Un renfort sur le terrain qui compte également pour les adversaires des Parisiens. L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique sait que le géant scandinave, qui a porté les couleurs du Barça, va apporter plus de danger. "Tout le monde connaît les qualités d’Ibra. C’est un joueur différent, capable de marquer sur n’importe quelle occasion. Le fait qu’il ait joué à Barcelone sera une motivation supplémentaire, a-t-il confié en conférence de presse. Les retours d’Ibrahimovic et Verratti sont un plus pour le PSG. Cela ne changera pas leur système de jeu, mais ils auront plus de qualité."

Le Barcelonais Luis Suarez dit aussi craindre le numéro 10 du PSG. "Ibrahimovic est un excellent joueur. Tout le monde le connaît, il a toujours fait partie des cinq meilleurs attaquants du monde. C'est un élément décisif pour le PSG et il faudra le surveiller de près." Particulièrement prudent, l'attaquant uruguayen, bourreau des Parisiens lors du match aller avec deux buts, souhaite avant tout que son équipe garde la tête froide avant cette rencontre : "Le plus compliqué serait de penser que la qualification est assurée. Ce n’est pas le cas. Nous sommes conscients que nous avons des joueurs de qualité et qu’il faudra jouer ce match comme celui de la semaine dernière, avec autant d’intensité."

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine