FOOTBALL

Ligue 1 : le PSG corrige Lille 6 à 1

Edinson Cavani s'est offert un doublé, samedi, face à Lille.
Edinson Cavani s'est offert un doublé, samedi, face à Lille. Franck Fife, AFP

Déçu par son élimination de la Ligue des champions par le Barça mercredi, le PSG a donné une leçon de football à Lille, samedi, en s'imposant 6 buts à 1 dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1.

Publicité

Le PSG a sévèrement corrigé Lille 6 à 1, samedi 25 avril, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1. En attendant le match de Lyon dimanche soir à Reims, les Parisiens sont devenus leader provisoire du championnat de France. Déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue, le PSG veut y ajouter le titre en championnat et la Coupe de France (finale le 30 mai face à Auxerre, club de 2e division), et ainsi réaliser un triplé historique.

Au classement, le PSG devient leader provisoire avec 68 points (différence de buts +35) devant Lyon, 65 points (différence de buts +37). La lutte est serrée pour le titre entre PSG et OL, mais le club de Laurent Blanc possède un atout, avec un match en retard de la 32e journée à rejouer mardi prochain au Parc des Princes contre le relégable Metz.

Quinze buts en 2 matches de L1, Ibra et Thiago Silva dans les tribunes

Maxwell le Brésilien, Ezequiel Lavezzi l'Argentin, Edinson Cavani l'Uruguayen : les Sud-Américains du PSG ont fait le spectacle samedi au Parc des Princes. Maxwell a ouvert rapidement le score pour le PSG (24 secondes, selon le statisticien Opta ; 27 secondes, selon Canal+), signant au passage le 2e but le plus rapide en championnat cette saison après celui inscrit par André-Pierre Gignac (20 secondes) à Evian le 14 septembre (3-1 pour OM). Ezequiel Lavezzi a signé un triplé, son premier en club en championnat dans sa carrière. Edinson Cavani s'est offert un doublé. Lille n'a pu que sauver l'honneur grâce à Marko Basa.

Avec ce score fleuve, le PSG a en tout cas prouvé qu'il avait surmonté sa déception née de l'élimination cette semaine en quarts de finale de la Ligue des champions face à Barcelone. Et cela sans des éléments importants, puisque Zlatan Ibrahimovic, suspendu pour sa fameuse bordée d'insultes, et Thiago Silva, blessé, ont assisté à la démonstration de samedi depuis les travées du Parc des Princes.

La 34e journée est en tout cas partie sur des bases élevées après le carton surprise de Lorient à Marseille (5 à 3) vendredi soir en ouverture, soit 15 buts inscrits en deux matches. Il en reste huit à disputer entre samedi soir (cinq rencontres) et dimanche (trois), dont un, déséquilibré sur le papier, entre Lens, dernier, et Monaco, 3e.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine