FOOTBALL

Des banderoles haineuses déployées lors d'un match de championnat belge

L'une des banderoles brandies par les ultras de Charleroi.
L'une des banderoles brandies par les ultras de Charleroi. Capture d'écran - Twitter

La rencontre de championnat belge entre Charleroi et le Standard de Liège a été émaillée d’incidents, samedi soir. Des verres de bière ont été jetés sur des joueurs tandis que plusieurs banderoles haineuses ont été déployées dans les travées.

Publicité

Décidément, le championnat belge peine à tenir ses supporters depuis le début de l’année. Le 25 janvier dernier, les Ultras Inferno du Standard de Liège avaient déployé un tifo géant montrant un guerrier armé d’un sabre dans la main gauche, tenant de l’autre la tête ensanglantée de l’un de ses anciens joueurs, Steven Dufour.

Une manifestation qui avait fait polémique et qui a refait aujourd’hui surface après de nouveaux incidents, samedi 25 avril, lors d’un match opposant le Standard à Charleroi.

Pendant la rencontre, les ultras du Sporting ont brandi plusieurs banderoles particulièrement violentes : "Ultras Islamistes, les seuls à décapiter, c'est vous !", "Standard, Sankt Pauli, Hapoël, Den Bosch [des clubs rivaux, NDLR] : la consanguinité nous rapproche" ou encore "J'ai la syphilis, je suis sans-papiers, je suis UI96 [le nom des ultras du Standard de Liège, NDLR]", pouvait-on notamment lire des tribunes du stade.

Le déploiement de ces banderoles appelant à la violence n’a pas constitué le seul incident du match. Le gardien de Charleroi Nicolas Penneteau, passé auparavant par Valenciennes et Bastia, a notamment été visé par des lancers de verres de bière.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine