Accéder au contenu principal

Plusieurs milliers de migrants secourus ce week-end en Méditerranée

Des naufragés recueillis en Méditerranée par les gardes-côtes italiens, le 1er mai 2015.
Des naufragés recueillis en Méditerranée par les gardes-côtes italiens, le 1er mai 2015. Guardia costiera, AFP

Plus de 5 800 migrants ont été sauvés en mer Méditerranée, ce week-end, au large de la Libye par la marine italienne, un patrouilleur de la marine française, et des bateaux privés. Les corps sans vie de dix personnes ont également été retrouvés.

PUBLICITÉ

Les récents naufrages meurtriers en Méditerranée n'ont pas découragé les migrants à tenter, à tout prix, de rejoindre l’Europe. Environ 5 800 migrants ont ainsi été secourus ce week-end au large des côtes libyennes, où les passeurs profitent visiblement de conditions météorologiques favorables, ont annoncé dimanche les gardes-côtes italiens.

Les corps sans vie de dix personnes ont également été retrouvés, dont sept à bord de deux canots pneumatiques. Les trois autres victimes se sont noyées en se jetant à la mer pour tenter de rejoindre un navire marchand qui venait à leur secours.

Tous les migrants secourus, dont les nationalités n’ont pu être déterminées, sont conduits en Italie, a précisé le porte-parole, ajoutant que certains avaient gagné durant la nuit l’île de Lampedusa, la plus méridionale de l’Italie.

Dix navires italiens, un français et quatre bateaux privés ont pris part à ces sauvetages, dans le cadre de l’opération européenne Triton, coordonnée par Rome. Le patrouilleur français "Commandant Birot" a ainsi porté secours, samedi 2 mai, à trois embarcations. Deux passeurs présumés ont été interceptés, a indiqué la préfecture maritime de Toulon, précisant que les naufragés et les passeurs seraient "remis aux autorités italiennes".

200 000 migrants attendus en Italie en 2015

L’organisation Migrant Offshore Aid Station, qui exploite un bateau en collaboration avec Médecins sans frontières, annonce par ailleurs sur Twitter avoir récupéré 369 personnes, venant pour la plupart d’Erythrée, à bord d’une unique embarcation en bois.

L’agence de presse libyenne Lana fait quant à elle état de l’arrestation par les autorités locales de 500 clandestins qui se trouvaient à bord de cinq bateaux arraisonnés au large de Tripoli, de 480 candidats à la traversée à Djoufrah, dans le centre du pays, et de 170 autres dans la même région.

À la suite d'une série de naufrages ayant fait plus de 1 200 morts en avril, les dirigeants européens ont décidé de renforcer la présence de l'UE en mer en triplant le budget de l'opération Triton. Coordonnée par Frontex, l'agence européenne pour la surveillance des frontières, Triton a été lancée en novembre 2014 pour supplanter l'opération italienne Mare Nostrum.

Une mer calme et des températures printanières favorisent actuellement les départs par la mer de réfugiés et de candidats à l’immigration vers les côtes européennes.
L’Italie estime que 200 000 migrants pourraient arriver sur son sol cette année, soit 30 000 de plus que l’an dernier.

Avec AFP et Reuters
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.