Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Salzbourg au centre la scène européenne

En savoir plus

Amériques

Les États-Unis accordent des licences pour rallier Cuba en ferry

© AFP archives | Des touristes sur le "Malecon" de La Havane.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/05/2015

La circulation des ferries entre les États-Unis et Cuba devrait être prochainement rétablie après l'octroi mardi d'un certain nombre de licences par l'administration américaine.

C’est une première depuis plus de 50 ans. Les États-Unis ont annoncé mardi 5 mai avoir accordé des licences autorisant le transport de passagers par ferry entre les côtes américaines et Cuba. Le département du Trésor a alloué des autorisations à aux moins deux compagnies, la société Baja Ferries de Miami et America Cruise Ferries, basée à Porto Rico.

 

En tout, quatre compagnies de Floride ont confirmé être autorisées à lancer un service de ferry rejoignant Cuba, distante d'environ 150 km des côtes américaines. Les services de ferry entre Cuba et les États-Unis ont été interrompus au début des années 60 après la révolution cubaine de 1959 et l'arrivée de Fidel Castro au pouvoir.

"C'est un grand pas en avant", a ainsi affirmé à l'AFP Joseph Hinson, président de la compagnie United Americas Shipping Services, basée à Miami, qui espère ouvrir sa liaison en septembre ou octobre. Sur sa page Facebook, une autre compagnie, Havana Ferry Partners, a annoncé "une grande nouvelle" et "un événement historique" avec l'autorisation d'une nouvelle liaison entre quatre ports de Floride et Cuba.

"Merci au président Barack Obama et à son leadership ! ", a écrit la compagnie, se félicitant du rapprochement entre les États-Unis et Cuba, initié en décembre par le président démocrate américain après plus de 50 ans de froid diplomatique.

Les Américains toujours privés de tourisme à Cuba

Ces nouvelles facilités de transports s'ajoutent aux services aériens de charters qui disposaient déjà d'une autorisation générale de liaison et qui sont focalisés sur le transport de passagers américano-cubains allant rendre visite à leurs familles.

Même si les conditions de voyage ont été assouplies depuis le dégel des relations diplomatiques, seuls certains Américains sont autorisés à se rendre à Cuba pour des raisons familiales ou à des fins universitaires, culturelles, sportives ou religieuses.

Les autres sont encore interdits de tourisme sur l'île, tandis que les échanges commerciaux entre les deux pays sont soumis à un embargo toujours en vigueur depuis 1962.

Parmi les mesures d'assouplissement déjà acquises, le plafond d'envoi d'argent depuis les États-Unis a été relevé de 500 à 2 000 dollars par trimestre et l'utilisation des cartes de crédit à Cuba a été autorisée.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 06/05/2015

  • ÉTATS-UNIS - CUBA

    Cuba juge "insuffisant" l'assouplissement de l'embargo américain

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama prêt à ôter Cuba de la liste noire des États-Unis, l’espoir renaît à Cuba

    En savoir plus

  • CUBA

    Retenue par le régime cubain, l’artiste Tania Bruguera continue son combat

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)