Accéder au contenu principal
Dans la presse

Royaume-Uni : "Encore cinq foutues années Cameron !"

Capture d'écran France 24

Au menu de cette revue de presse internationale, vendredi, l'analyse des résultats des élections législatives au Royaume-Uni. Une victoire inattendue des Tories, à deux doigts d'une majorité absolue qui renforce la stature de David Cameron, synonyme aussi de défaite cinglante pour les travaillistes d'Ed Miliband. L'autre vainqueur du scrutin, c'est le SNP des indépendantistes écossais en passe de rafler la mise dans leur région...

Publicité

La presse britannique commente largement vendredi matin les élections législatives et la victoire surprise des conservateurs. La presse de gauche affiche quant à elle sa déception, voire le deuil. Le "Daily Mirror" broie du noir en couverture avec une question : "Va-t-on avoir encore cinq foutues années Cameron ?"

"The Independent" évoque, lui, un choc à la sortie des urnes. Contre toute attente, les conservateurs seraient à deux doigts d’obtenir une majorité. Même surprise en couverture du "Guardian" "Cameron bat le Labour". Des résultats qui devraient être pires que ceux des dernières élections prévient le quotidien avec cette défaite historique dans l’un de ses bastions traditionnels : l’Écosse. Là-bas les travaillistes ne devraient conserver qu’un seul de leurs 40 sièges.

Raison à cette défaite selon "The Independent" : Miliban n’a pas su répondre à la grande question "What’s next ?" Que fera-t-il après avoir été élu ? Le message d’Ed Miliband aurait finalement été éclipsé par la question de son alliance ou non avec les indépendantistes écossais une fois élu. Une possible alliance qui a fait peur aux électeurs.

Les journaux conservateurs saluent, eux, ce résultat. Pour le "Sun", David Cameron c’est le "magicien Bluedini" qui a su tromper les sondages. Son conseil au Premier ministre sortant "keep CAM and carry on" référence ici à une fameuse maxime britannique "Keep calm and carry on" (reste calme et persévère). Pour le très populaire "Daily Mail", David Cameron est en bonne voie pour revenir au "10 Downing street". Un chef du gouvernement qui sort renforcé de ce scrutin et qui doit donc tenir ses promesses, prévient cette fois le "Daily Express". "Il est l’heure de se battre becs et ongles pour le réferendum sur la sortie de l’Europe" titre ce quotidien.

L’autre grand vainqueur de ce scrutin c’est le SNP écossais dont se réjouit la presse écossaise. Une victoire qualifiée d’éclatante et de "plus imprévisible depuis 30 ans" par le "Herald".

La presse britannique fait aussi vendredi matin le procès des instituts de sondages. "Comment ont-ils pu se tromper à se point ?" s’interroge le "Daily Mail". Le quotidien évoque le plus mauvais résultat des sondages depuis 1992 au Royaume-Uni. L’une des explications : le nombre d’électeurs indécis et le nombre trop faible de personnes interrogées lors de ces sondages.

L’autre enseignement de ce scrutin estime "The Independent" c’est la progression des femmes à Westminster. Elles devraient représenter 30 % des députés contre 25 % auparavant. Parmi elles, il y a la jeune Mhairi Black rapporte le "Scotsman". Elle a 20 ans, elle est écossaise et c’est la plus jeune députée jamais élue au Parlement britannique.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.