Accéder au contenu principal

Le Népal de nouveau frappé par un séisme meurtrier

Après le séisme de magnitude 7,3 sur  l'échelle de Richter, les patients d'un hôpital de Katmandou sont évacués, le 12 mai 2015.
Après le séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter, les patients d'un hôpital de Katmandou sont évacués, le 12 mai 2015. Prakash Mathema, AFP

Un séisme de magnitude 7,3 s'est produit, mardi, dans l'est du Népal. Un bilan provisoire fait état d'au moins 48 morts, et 17 autres dans le nord de l'Inde. Les autorités népalaises ont fermé l'aéroport de Katmandou.

Publicité

Le Népal a encore tremblé mardi 12 mai au matin. L'est du pays a été frappé par un séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter, selon l'institut américain de géophysique (USGS). Ce nouveau séisme a tué au moins 48 personnes au Népal, selon les autorités, et 17 autres dans le nord de l'Inde, essentiellement dans l'État du Bihar.

Peu après la secousse qui s'est produite à 12 h 35 locales et qui a duré environ une minute, les habitants de la capitale Katmandou ont fui leur logement.

Les commerçants de la capitale ont fermé leurs échoppes et les rues se sont remplies en peu de temps de personnes retournant chez elles pour voir si leur famille et leurs biens étaient touchés. Des habitants terrifiés se sont massés sur les places publiques, trop inquiets pour retourner à l'intérieur des bâtiments.

À Siliguri, ville indienne proche de la frontière népalaise, des blocs de béton sont tombés d'un ou de deux bâtiments.

Dans la soirée de mardi, un hélicoptère militaire américain UH-1Y Huey des Marines participant aux opérations humanitaires a disparu près de Charikot, a annoncé le Pentagone. Six Marines et deux militaires népalais se trouvaient à bord de l'appareil qui venait de livrer une première cargaison d'aide et se dirigeait vers un second point de livraison, a précisé un porte-parole américain.

 

Le Népal de nouveau frappé par un fort tremblement de terre - SEISME

Les autorités népalaises ont également annoncé la fermeture de l'aéroport international de Katmandou.

Secousses à New Delhi

Les secousses ont été ressenties jusqu'à New Delhi, la capitale indienne, où on dénombre au moins 17 victimes.

Selon l'institut de veille géologique américain USGS, l'épicentre du séisme était situé près du camp de base du mont Everest, à 83 km à l'est de Katmandou et à seulement 19 km de profondeur.

Une réplique de magnitude 5,6 s'est produite quelques minutes après cette secousse, selon l'USGS. Les autorités n'ont pour le moment signalé ni victime, ni dégât majeur, mais un tremblement de terre de cette force est susceptible de provoquer glissements de terrain et avalanches dans les régions déjà durement touchées par le séisme du 25 avril.

Un précédent séisme de magnitude 7,8 avait dévasté le Népal il y a près de deux semaines, faisant au moins 8 046 morts et plus de 17 800 blessés, selon le dernier bilan fourni par les autorités népalaises.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.