Accéder au contenu principal
RELIGION

France : l’Église protestante accepte de bénir les couples gays

L'Église protestante unie de France a autorisé les couples hétérosexuels mariés en mairie à bénéficier d'une bénédiction au temple.
L'Église protestante unie de France a autorisé les couples hétérosexuels mariés en mairie à bénéficier d'une bénédiction au temple. Patrick Hertzog, AFP
3 mn

L'Église protestante unie de France a adopté dimanche la possibilité de bénir les couples homosexuels à l'issue d'un vote très largement positif. Une quasi-première en France.

Publicité

L’Église protestante unie de France (EPUdF), qui compte 250 000 fidèles en France, a adopté dimanche 17 mai à une large majorité la possibilité de bénir des couples homosexuels. Cette décision intervient deux ans après l'adoption de la loi Taubira ouvrant le mariage civil à deux personnes de même sexe.

Quatre-vingt-quatorze représentants de l'EPUdF, principale église protestante de France, ont voté en faveur du texte lors de leur synode national à Sète (Hérault), a indiqué un porte-parole. Trois se sont prononcés contre lors de ce vote organisé dimanche, journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie.

Le mariage n'est pas un sacrement pour les protestants, mais les couples hétérosexuels unis en mairie peuvent être bénis au temple. En France, seule la Mission populaire évangélique (MPEF), une Église beaucoup plus petite que l'EPUdF, autorise un "geste liturgique d'accueil et de prière" pour les homosexuels.

it
FR NW GRAB ENTIER ROMERO POUR INTERNET

>> À lire sur France 24 : "Mariage gay : le Premier ministre luxembourgeois épouse son compagnon"

Une "possibilité" pas une "obligation"

"Le synode a décidé de faire un pas de plus dans l'accompagnement des personnes et de ces couples-là en ouvrant la possibilité de célébrer des bénédictions liturgiques s'ils le demandent", a déclaré Laurent Schlumberger, président de l'EPUdF, à la presse.

"C'est une possibilité qui est ouverte, ce n'est pas une obligation qui est faite. Chaque pasteur, chaque paroisse reste libre de mettre en œuvre cette possibilité", a-t-il ajouté. L’Église protestante unie de France, qui incarne le courant historique du protestantisme français, compte près de 500 pasteurs en France.

"La décision a été emportée largement avec sérénité et a permis d'avancer tous ensemble, même si les positions diverses demeurent dans notre Église sur cette question-là" a précisé Laurent Schlumberger.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.